Titanique...

Avis sur L'Attaque des Titans

Avatar Jericho
Critique publiée par le

Après un démarrage sur les chapeaux de roue je me dis que cette saga va être énorme et va tout casser ! Le scénario a l'air excellent et surtout il semble sortir des sentiers battus et prendre le temps de faire avancer son histoire ! Avec une horreur soutenue il décrit un ennemi atroce et implacable et une humanité déchirée, désorganisée jusque dans son corps d'élite et complètement abattue ! On espère qu'il va s'attarder sur la vacuité du système politique, les faiblesse du système militaire, la réécriture de l'histoire et de la religion par les pouvoirs décisionnaires ou encore la détresse et l’égoïsme d'une humanité dépassée par la folie et l'incompréhension ! On est content parce que merde ! Cette histoire a des choses à dire !
Je conserve cet avis à peu près jusqu'au dixième épisode de la première saison. On assiste d'ailleurs à quelques twist assez phénoménaux qu'on ne renie pas.
En terme d'image ce manga en met plein la vue avec des plans d'une grande subtilité qui laissent trainer tout un tas d'indices sur le plot à venir. Alors pourquoi une note en dessous de la moyenne ?

Parce que comme le Titanique, ça part bien mais très vite, il coule et à cause d'une erreur stupide...
Premièrement il sabote lui-même sa narration comme un grand en délayant l'intrigue au maximum et en se perdant dans les considérations intérieures et les monologues infantile, devenues complètement stériles, de personnages qui apparaissent de fait de plus en plus stupides ! La cohérence si agréable dans les premiers épisodes en prend un sale coup puisque qu'ensuite on tasse vite fait une pseudo fin de saison qui n'apporte rien ! En effet le format traine en longueur et la pertinence de s'attarder sur les états d'âmes des personnages lui aussi se laisse distancer dans une mélasse sirupeuse et confuse. On fait de longs monologues brouillons et atteints du syndrome "Olive et Tom" histoire de se trainer péniblement jusqu'à l'épisode 22, en assassinant la narration au passage qui se vide de son sang sur le trottoirs en implorant la pitié de passants aveugles.
On peut comprendre que le cadre stricte de la série manga impose une structure à la narration mais au lieu d'assassiner le rythme et le contenu en diluant mieux aurait-il valu de s’intéresser à des personnages ou des intrigues secondaire histoire au moins, d'avoir quelque chose à raconter !
Le quatre derniers épisodes de la saison I deviennent un véritable supplice à force d'entendre les personnages (sensés faire partie d'un corps d'élite à la disciplines ferme, face à la pire menace que l'humanité ait eu à affronter ! ) geindre et geindre encore pour un oui ou un non à chaque ordre du commandement ! On ajoute aussi, pour toi spectateur mou du bulbe, des explications, ré-explications, deux ou trois, même quatre fois du même truc simple et évident que tu as deviné par toi-même tellement on traine, il y a déjà 4 épisodes ! On te rabâche bien par l'intermédiaire de trois ou quatre personnages la même soupe au cas où t'ai pas pigé ou si jamais tu as été pissé dans els cinq dernières minutes !

"Mais pourquoi on ne nous a rien dit ?" Mais parce que tu n'as pas à savoir ! Parce que ça se voit depuis quatre épisode que c'est une opération noire de capture des deux côté du conflits espèce de gros boulet ! "Mais... il ne nous font pas confiance" Nan ! T'es un bidasse espèce de blaireau, préoccupe toi des ordres que TU as reçu pas des motivations de ton commandement ! Ça n'a rien à voir avec la confiance ce type n'est pas ton petit frère ou ton ami c'est ton commandant bordel ! "Mais.. mais... non ! Je ne comprend pas " Bah oui EREN on finit pas le savoir que tu ne comprends rien ! Jamais rien, et que n'écoute jamais rien ! D'ailleurs toi et ta copine Mikasa qui est à moitié abrutie, n'évoluerez pas d'un pouce au cours de ces deux saisons complètes ! Vous êtes toujours les deux même buses qu'au premier épisode !

Au résultat on enchaine avec la saison II qui, il faut le dire, corrige ses problèmes de narration -et c'est déjà pas mal- avec un changement de format en 12 épisodes ! Ouf !
Là où le bat vient blesser ce sont dans les choix narratifs. Là où les personnages dans la première saison avaient des objectifs personnels définis (à peu près ) au milieux des "c'est impossible" et "je ne comprends pas", on se retrouve avec des personnages à moitié idiots, qui n'évoluent pas d'un pouce dans la progression et qui mettent des sièèèèèèèècles à piger le moindre petit indice évident qu'ils ont sous le nez à coup de : "C'est impossible !", "Je ne comprends pas!" , "Je ne peux pas te faire confiance/ ils ne me font pas confiance"... Au temps pour moi, j'oublie le traditionnel "tout est de ma faute" qui arrive toujours au moment où vraiment on s'en bat les noix de ta crise de confiance en toi, c'est pas le sujet, imbécile !

Les deux seuls personnages qui effectuent une véritable mutation [lol] de leur objectif et de leur psychologie sont Jean et Armin, qui finalement se révèlent être les deux seuls personnages pertinents du groupe de héros en face d'une Mikasa de plus en plus ridicule, un Eren aussi stupide que dans l'épisode 1 et qui n'a rien appris de ses échecs successifs malgré la volonté de l'auteur de lui donner des airs de héros. Cependant ça ne suffit pas d'être doué à faire des figures en l'air, encore faut-il utiliser son cerveau... Si on excepte les personnages qui représentent le commandement qui sont somme toute crédibles la plupart du temps (pas toujours, certains sont un peu lents...) , aucun des autres ne tient la route.

On ajoute à ça Christa/Historia l'archétype niais de la blonde mignone romantique qui tape une crise d’égoïsme pseudo amoureux au pire moment du monde, et la championne de retournage de veste Ymir que tout le monde est sensé pardonner, tu vois, parce qu'elle est amoureuse et qu'elle soufre. Là je vomis carrément ! Et bien sûr Eren, qui n'écoute encore rien, qu'on est encore obligé d'aller chercher et qui a encore le même foutu discours "oh mon dieux c'est ma faute ils sont tous morts à cause de moi !" et on lui répond " non le devoir/l'humanité etc... mais ne dis pas que c’est ta faute!" BAH si petit connard c'est ta faute parce que tu n'apprends rien ! Au dernier épisode de la saison II il est toujours le même petit gamin merdeux stupide et arrogant qui se faisait défoncer la tronche par les petites racailles de son quartier pour un bout de pain ! Et on en est toujours à se dire "Ah ben j'avais raison c'est les gens qui se sont transformés !" depuis l'épisode 2 de la saison I...

Je suis colère et déception sur cette série dont on m'avait dit tant de bien et qui avait pourtant fait un si bon démarrage , mais qui finalement fait le choix de la longueur et du poncif au détriment de sa propre narration et de sa propre intrigue ! Au dernier épisode de la saison II on a encore aucune révélation véritable sur seulement le contexte de l'histoire et c'est assez déplorable. Pour le plot si mystérieux, aller je paris :

L'humanité est partie en couille en tentant de créer une arme de guerre/un châtiment : les Titans. Cette expérience génétique/militaire/alchimique [insérez la méthode appropriée] leur a échappé et à généré la catastrophe il y a une centaine d'année qu'on essaie de faire oublier. Seul les religieux et leur devoir sacré de protection et de mémoire ont une idée vague de ce qu'il s'est produit mais sont tenus au secret pour des raison assez évidente si on réfléchit trois secondes.
Le papa de Eren monsieur super docteur qui taff pour le roi a effectivement soigné/arrêté la progression d'une épidémie. Cette"épidémie" a un rapport direct avec les titans et à cette occasion il a découvert le secret ou même a été placer à la conception/amélioration/étude de ces mutation méta humaine. Des expériences ont été réalisées sur un groupe de gosse. Papa n'a pas digéré et a confié à sa progéniture la clé -littéralement- du projet.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 467 fois
1 apprécie · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Jericho L'Attaque des Titans