Quand le présent d'un peuple porte les stigmates de son passé

Avis sur Le Serment

Avatar Hawk
Critique publiée par le

Pour moi, Peter Kosminski est celui qui a réalisé « Warriors l'impossible vérité » qui a été une vraie claque, la première fois que je l'ai vu. Il était plus qu'évident que je me devais de regarder Le serment pour découvrir comment il aborderait le conflit israélo-palestinien.

(début du spoiler)

Le réalisateur nous fait découvrir ce que l'armée britannique a fait pour le peuple juif juste après la seconde guerre mondiale mais aussi les conséquences qui en résultent encore, aujourd'hui, entre les israéliens et les palestiniens.

(fin du spoiler)

Kosminski nous montre la complexité des relations qui lient ces deux peuples par le biais de deux personnages principaux, un grand père britannique et une jeune femme (Erin) qui est sa petite fille. Le comportement impulsif et égoïste d'Erin m'a agacé par sa façon d'agir au regard des situations qu'elle traverse, surtout dans les épisodes 3 et 4.
Bien qu'il y ait ce petit défaut, l'ensemble des acteurs joue bien. La bande originale colle bien au sujet et rend certaines scènes poignantes pour augmenter l'intensité émotionnelle de ce que vivent les personnages.

Malgré ce que l'on peut penser sur le conflit israélo-palestinien après l'avoir vu, cela reste une série intéressante et bien réalisée qui essaie de montrer ce conflit, avec une certaine distance, à travers le regard de personnes qui n'avaient jamais vécu en Palestine ou en Israël.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 562 fois
1 apprécie

Hawk a ajouté cette série à 6 listes Le Serment

Autres actions de Hawk Le Serment