Balourd

Avis sur Le Serment

Avatar Alice Perron
Critique publiée par le

Cette mini-série essaie de lever le voile sur la création de l’état d’Israël après la seconde guerre mondiale, à travers le double regard d’Erin, jeune femme britannique contemporaine, et celui de son grand-père, soldat en poste en Palestine après 1945. Erin accompagne en Israël son amie Clara, qui part faire son service militaire. De là, elle va s’immerger dans le journal de son grand-père et retracer ses pas, et son fameux serment. Si la série présente quelques atouts, elle n’arrive cependant pas à convaincre. La raison majeure tient dans le caractère d’Erin, bien trop naïve et insouciante pour son âge, avec véritablement aucune notion de la situation israëlo-palestienne. Quoi, les palestiniens n’ont pas la liberté de circuler où ils veulent ? Ah bon, les deux populations de détestent et s’agressent, de l’insulte verbale au caillassage des enfants, sans parler des attentats ? Ce personnage me parait donc peu crédible, et cela affecte la crédibilité de la série, car Erin agit parfois de manière absurde, se mêlant à tout sans réfléchir une seconde. Les parties mettant en scène son grand-père sont mieux interprétées, malgré ici encore un point de vue plus romanesque (avec l’histoire d’amour téléphonée) qu’historique. Le sujet, fort intéressant, aurait mérité d’être traité plus en profondeur et avec des personnages plus crédibles.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 354 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alice Perron Le Serment