👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Les langues fourchues (en VO) du Serpent.

Ayant lu "La trace du Serpent" (Serpentine, Thomas Thompson, 1979) au début des années 1980, et ayant été fasciné à l'époque par le parcours de ce tueur énigmatique, je me suis précipité sur la série de Netflix.
Verdict: pas mal, mais...
La reconstitution historique (années 1970, les jeunes routards sur le chemin de Katmandou, etc.) est réussie. Pas aussi magique que l'année 1969 dans "Once upon the time in Hollywood", mais belles images quand même.
Tahar Rahim est très bon dans le rôle-titre, même si la personnalité du vrai Charles Sobhraj était peut-être moins univoque, plus dans la séduction.
Par contre, les 4 rôles principaux suivants, à savoir: une Québecoise, un Hollandais, une Allemande et un Belge ont tous été confiés à des acteurs britanniques. Il paraît que l'accent néerlandais de Billy Howle est à hurler (source: des Hollandais), mais entendre Jenna Coleman essayer de parler français est une torture (les Québécois en seront pour leurs frais s'agissant de l'accent de la Belle Province); il semble même qu'elle essaye de parler anglais avec l'accent français - qui, dans la réalité, serait celui d'une Canadienne, accoutumée à l'accent américain (vous suivez?)- et c'est un désastre. Je ne suis pas en mesure de confirmer que les Népalais et les Thaï étaient d'origine, mais ça jette un froid côté crédibilité. On conseillerait presque de regarder la version doublée.
Sinon, l'histoire est addictive, le suspense bien mené. Déjà pas mal, donc.

Yves_946778
7
Écrit par

il y a 1 an

Le Serpent
limma
6
Le Serpent

Critique de Le Serpent par limma

Pépite, pépite, nous dit SC. peut-être pas. Il faudrait plutôt attendre un certain nombre d'avis avant les grandes envolées optimistes. Focus sur les années 75, la série met en avant le caractère...

Lire la critique

il y a 1 an

26 j'aime

2

Le Serpent
SterlingArcher
5
Le Serpent

Stylistiquement épurée, fondamentalement vaine

On a beaucoup de peine à se laisser envoûté par Le Serpent. Pourtant tous les ingrédients sont là; le casting, le décor phantasmé des 70s, les faits inspirés d’une histoire vraie, mais hélas, la...

Lire la critique

il y a 1 an

24 j'aime

1

Le Serpent
EricDebarnot
6
Le Serpent

Un serial killer sur la piste des hippies...

Avouons-le, nous, Français, sommes un peu jaloux de la magnifique collection de serial killers dont nos amis Etats-Uniens peuvent se vanter ! Alors, quel plaisir que de découvrir l’histoire encore...

Lire la critique

il y a 1 an

22 j'aime

2

La Dernière Légion
Yves_946778
3

Heureusement que c'était la dernière....

Prenez 2 comédiens confirmés probablement en délicatesse avec le fisc (Colin Firth, Ben Kingsley). Ajoutez quelques "gueules " qu'on a vues dans la série "Rome" (1) ou qu'on verra ensuite dans "GOT"...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime

1

Une jeunesse dorée
Yves_946778
2

Nanar complet

Ma critique s'appuie sur la 1ère moitié du film: je n'ai pas pu aller plus loin. Si l'objectif de la réalisatrice était de faire partager l'ennui absolu de la jeunesse "Palace" de la fin des années...

Lire la critique

il y a 2 ans

1 j'aime

2

La Peau douce
Yves_946778
8

Critique de la lâcheté masculine

Un intellectuel quadragénaire tombe amoureux d'une jeune hôtesse de l'air. Mais la jeune femme trouvera-t-elle une place dans la vie bourgeoise de l'homme marié? Le veut-elle, d'ailleurs? Et lui,...

Lire la critique

il y a 18 jours