CW a eu un coup de génie : ils ne feront pas de seconde saison. Si ? Ha merde...

Avis sur Les 100

Avatar doppler
Critique publiée par le

The 100 c'est pile ce genre de série qu'on suit jusqu'au bout avec une sorte de pulsion morbide. On sait dès le début que ça ne sera pas bon, qu'on va finir par se faire chier à mourir, mais on est piqué par le pitch et on rêve que ça s'améliore. Le genre de série qu'on regarde en imaginant ce que ça aurait put être si ça avait été correctement produit, écrit, joué, filmé, monté. On regarde ça comme un match de son équipe favorite qu'on voit jouer comme des loques... on râle devant les incohérences, le jeu médiocre, les bonnes intentions ratées... fin bref, vous avez pigé.

Le casting dédié aux pré pubères est pitoyable, mais à la limite s'ils savaient donner une réplique on se moquerait de leurs faces de Ken et de Barbies. Ils surjouent à un niveau rare. Bon le trois quart du temps on est face à des gamins alors on se dit que ce n'est pas leur faute, qu'ils sortent à peine de je ne sais quelle école foireuse... mais quand les anciens débarquent on touche au pathétique. Bon sang, ils sont même encore plus mauvais !

L'écriture n'est pas en reste. Les scénaristes sont fainéants au possible, ils font leur petit boulot de tâcheron et touchent leur billet à la fin de l'épisode. Pépère. Le pitch est bon, il y a de quoi faire des heures et des heures d'approfondissement des personnages et de l'environnement, naturel ou humain. Mais non, ça reste sur la base, ça ne creuse pas. Au lieu de chercher l"intrigue, le rythme, la réflexion, la surprise etc, ça se tripote des plombes sur des scènes chiantes à mourir. C'est prévisible en diable.

Et que d'incohérences ! C'est d'un invraisemblable accompli. Les auteurs ont du prendre des cours de physique, de mécanique et de politique en lisant le petit journal de l'étrange... ça en devient drôle. Et ça ajoute à cet hypnotisme morbide, on finit par suivre en se disant "mais quelle connerie vont ils encore pouvoir trouver".

Bref, ça aurait pu être bon, ça aurait même pu être une série énorme, et c'est un bide.
Hypocritement, si les pétitions finissent par obtenir gain de cause je suivrai la seconde saison... parce que l'envie de savoir sera prenante, l'espoir que cela donne une suite géniale continuera d'exciter. Même en sachant pertinemment qu'il n'en sera rien.

Allez zou, allons voir ailleurs.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 883 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de doppler Les 100