Gros moyens (à tous les sens du terme)

Avis sur Les Chroniques de Shannara

Avatar Kehldarin
Critique publiée par le

J'ai regardé cinq épisodes, et à ce stade je n'ai pas l'impression d'avoir trouvé un filon. Les livres ne me disaient déjà absolument rien (bien qu'on m'ait souvent parlé d'Allanon, le Gandalf sans barbe ni chapeau pointu), ce qui laissait supposer un scénario en carton. Je n'ai pas été déçu sur ce point, c'est tellement classique que ça ne peut impressionner que quelqu'un dont c'est la première incursion dans un monde de fantasy. Je trouvais pourtant géniale l'idée d'avoir de la fantasy dans un monde post-apocalyptique, mais visiblement j'ai pris mes désirs pour des réalités, parce que de post-apo il n'en est jamais question (des trucs rouillés et recouverts de végétation sont visibles mais ça ne va pas plus loin).

On voit bien que Brooks (l'auteur des livres) ne vivait pas à l'époque de Tolkien : son univers est plus remuant et plus coloré. Les zestes d'hémoglobine et de romance sont aussi une nouveauté par rapport à l'illustre maestro. Ce n'est pas l'amoncellement de sordide de Games of thrones, bien entendu (on arrive quand même à voir un démon bouffer quelqu'un : pas juste l'assassiner gratuitement, comme le ferait tout démon qui se respecte, mais l'éventrer vivant et le démembrer assez peu proprement). On s'éloigne quand même nettement de la propreté maniaque et de la mentalité un peu guindée des années 1930 à 1950. Il y a quelque chose de hippie et de flower power (mais avec des démons) dans cette série. Et ce n'est pas juste l'omniprésence d'elfes qui me fait penser ça, même si la tête du personnage principal y est pour beaucoup. Les acteurs, puisqu'on en est là, sont généralement des anonymes choisis pour leur apparence, ceux qui ont vingt ans du moins. Parmi les autres on retrouve certaines têtes connues, qui, plus expérimentées, aident à s'attacher à la série. Cette dernière est certes classique, mais le classique a aussi du bon : quand on suit bien la recette, à la fin ça ressemble à quelque chose.

Les décors, dont tout le monde semble être admirateur, seraient sans aucun doute extraordinaires si la série était sortie il y a vingt ans. Ce n'est pas le cas, et le seigneur des anneaux est passé par là. C'est cela dit parfaitement vrai qu'une copie du seigneur des anneaux c'est mieux qu'une copie d'un téléfilm oublié. Visuellement c'est soigné, les costumes et les personnages en images de synthèses sont bien faits et crédibles. Au final la série se laisse regarder, quand on est curieux et pas dérangé par la fantasy au départ, mais il ne faut pas lui demander plus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 316 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Kehldarin a ajouté cette série à 1 liste Les Chroniques de Shannara

Autres actions de Kehldarin Les Chroniques de Shannara