👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

A priori les ingrédients de base étaient là pour faire un bon period drama notamment une époque charnière dans pas mal de domaines (nous sommes 10 ans avant le début de la guerre civile espagnole, le développement du téléphone, le mouvements des suffragettes -nous sommes 4 ans avant l'obtention du droit de votes pour les espagnoles-) ...

Oui mais voilà ça fait pschitt...

Tout d'abord on retrouve bon nombre d'archétypes de série mainstream: les personnages (la jeune campagnarde innocente de la campagne qui débarque à la ville qui tombe amoureuse du maladroit-étourdi de service, le personnage torturé au passé sombre), une partie des intrigues principales (le triangle amoureux avec bien entendu le grand amour de jeunesse, la mort accidentelle qui doit être dissimulée) pour ne citer que ceux là.

Outre l'incohérence de la B.O. qui est certes volontaire, mais mal choisi à mon goût (l'Electroswing aurait été pour moi un bien meilleur choix pour intégrer un pointe de modernité tout en maintenant le lien avec l'époque de la série); certaines incohérences qui relèvent du détail ont participé à ma déception. Il y a d'abord la garde robe gigantesque incluant fourrures et plusieurs robes à perles du personnage principale qui rappelons le, dans la saison 1, n'est qu'une petite opératrice téléphonique. La présence du téléphone dans quasiment tous les appartements, et la possession de voiture ou l'utilisation du taxi à outrance par l'ensemble des personnages.

Enfin l'intrigue de

l'espionnage téléphonique sur font de coup d'Etat


est à peine évoquée et disparaît complètement sans même une conclusion ni véritable exploitation, alors qu'il y avait là un sujet très intéressant à développer. Il en va de même pour le mouvement d'indépendance des femmes qui disparait presque dans la saison 2.

Bref, cette série est un bel exemple du fait que ce n'est pas parce qu'on a de bons produits que la plat sera bon...

masomalie
4
Écrit par

il y a 4 ans

12 j'aime

Les Demoiselles du téléphone
Presque
2

Garcia Lorca et Sangria

Un Period Drama espagnol se situant en 1928 ? Nous en rêvions (sans le savoir), Netflix l'a fait (trop sympa!). Mais il ne suffit par d'être pétri de bonnes intentions pour transformer l'essai. Le...

Lire la critique

il y a 5 ans

16 j'aime

Les Demoiselles du téléphone
Glaminette
7

Une belle surprise, qui gagne en profondeur et subtilité en saison 2 !

Belle surprise selon moi, que ces Demoiselles du Téléphone, qui de prime abord ne m'avait pas enchantée ! L'épisode pilote m'avait en effet donné le sentiment de quelque chose d'un peu niais, avec...

Lire la critique

il y a 4 ans

14 j'aime

2

Les Demoiselles du téléphone
masomalie
4

La qualité des ingrédients ne fait pas tout

A priori les ingrédients de base étaient là pour faire un bon period drama notamment une époque charnière dans pas mal de domaines (nous sommes 10 ans avant le début de la guerre civile espagnole, le...

Lire la critique

il y a 4 ans

12 j'aime

Downton Abbey
masomalie
7

Tout y est .... ou presque....

Tout fan de la série attendait ce film avec impatience.... et après 2 heures que l'on voit pas passer on ne pas dire qu'on est déçu... ou bien si, de se dire que c'est déjà fini et qu'a priori cette...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

Shameless
masomalie
8
Shameless

Critique de Shameless par masomalie

Une série politquement incorrecte comme seuls les british savent en faire. Aucun personnage ne peut rattraper l'autre, ils sont tous sans vergogne. L'humour caustique du scénario, la qualité des...

Lire la critique

il y a 9 ans

2 j'aime

You
masomalie
4
You

Moyen moins... Attention spoiler inside!!

J'ai commencé You après en avoir entendu du bien de la part de certains de mes collègues de travail... et j'ai voulu y mettre de la bonne volonté et passer outre mes a priori sur leurs goûts...

Lire la critique

il y a 2 ans

1 j'aime