Rendez-moi la version de 2004

Avis sur Les Désastreuses Aventures des Orphelins...

Avatar Aewni
Critique publiée par le

TL;DR : Si la série réussi à livrer une adaptation ultra fidèle des livres (à ce niveau on peut parler de retranscription), elle rate son passage à un medium plus exigeant sur des clichés acculés de scénario, et n'arrive finalement pas à faire mieux que l'adaptation de 2007, en s'étalant sur 8h au lieu d'1h40, et semble amputée des bonnes idées de celle-ci pour éviter de faire trop doublon. Tout est identique, des acteurs aux décors, en étant systématiquement toujours un peu en dessous.

On attendra la saison 2 avec des situations plus complexes pour voir ce qu'il est réellement possible de proposer à partir des livres.

Je viens de terminer le binge-watching de la série que j'attendais le plus, depuis ma lecture frénétique des 13 romans de cette formidable saga lorsque j'étais encore au collège. Et je ne sais pas quoi en penser.

Je crois que ma déception vient en partie de mon attente trop importante.

Commençons par les points positifs : la réalisation est très bonne, les plans et le rythme rappellent Wes Anderson, la série est extrêmement fidèle aux livres et tout ce qui a été artificiellement rajouté (l'intrigue autour des parents et les scènes centrés sur Mr Poe) permet de casser la monotonie du récit de manière bienvenue. J'ai vraiment apprécié les scènes pré-génériques en particulier.

Puisque seul l'épisode Cauchemar en Scierie a des décors originaux, je peux dire que j'imaginais les décors exactement de cette manière. EXACTEMENT. C'est troublant.

J'apprécie entre outre la diversité apportée dans le casting.

Mais ...

On ne peut pas regarder cette série sans la comparer constamment avec le film sorti il y a 13 ans. Et malheureusement, tout semble sensiblement identique dans le traitement des intrigues, et il m’apparaît que la complexification de certaines intrigues n'ait pour vocation que d'éviter de reproduire au plan près certaines scènes du film.

Si on veut être honnête, tout semble... juste un peu moins bien, sur tous les aspects.

Malgré toute l'affection que je porte à NPH, Jim Carey était meilleur (même si il ne sait pas chanter). Il jouait dans un ton légèrement plus cartoon, mais cela lui donnait un caractère que ne possède pas le Olaf de NPH, qui finit par sembler simplement prévisible et plat.

Même chose pour tous les personnages secondaires, à l'exception de Mr. Poe (qui bénéficie quand même d'un rôle bien plus important). Même si une Aunt Josephine noire était bienvenue, on ne surpasse pas Meryl Streep comme ça.

Le trio semble être fait en animatronic. Il y a un problème d'écriture sur la relation des personnages. L'amour que se porte le trio dans les romans ne transparaît que quelques secondes à l'écran, et se fait souvent à travers les apartés de Lemony Snicket. à aucun moment je n'ai eu l'impression de voir Klaus ou Violette ressentir véritablement des émotions.

Ils agissent comme des robots, ne haussent jamais la voix, ne se prennent jamais dans les bras, bref, sont des silhouettes, des parfaits petits enfants sages. Où sont passés le trio génial de mon enfance qui arrivait à vaincre la stupidité grâce à leurs qualités humaines et leurs passions ? L'histoire était là, mais pas la direction d'acteur, ni le script.

Dans le film de 2004, leur relation n'était pas parfaite non plus, mais on avait quelques séquences plutôt émouvantes, comme la première nuit dans le manoir du Compte Olaf, sous la tente improvisée, ou lors de leurs passages aux ruines de leur maison.

Dans la comparaison, le plus choquant est pour Violette Baudelaire : Malina Weissman (2017) ressemble trait pour trait à Emily Browning (2004). Vraiment, j'aurais pu croire que c'était la même actrice tant leur jeu est similaire.

Pour Klaus, Liam Aiken (2004) me plaisait énormément avec son côté "Robin Williams de 12 ans", même si Louis Hynes (2017) fait le job.

Prunillle / Sunny n'a absolument aucun rôle dans la série, et ses répliques sont bien moins référencées que dans les bouquins, c'est regrettable.

J'ai fait un montage pour pouvoir comparer tout ça

La musique fait office de figuration, et seule celle du générique me reste en tête. Alors qu'encore une fois, dans le film de 2004, un thème principal était clairement défini et plutôt sympathique.

L'un des ressorts scénaristique des bouquins est que les enfants n'arrivent pas à se faire entendre de Mr Poe qui laisse à chaque fois faire le Compte Olaf parce qu'il ne le reconnait pas. Je pense qu'il y avait un travail de réécriture à produire ici pour éviter de se retrouver avec 15 fois la même scène, deux fois par épisodes. Si dans un bouquin, ça pouvait passer, là c'est clairement de l'ordre du facepalm parfois.

Et au delà de la comparaison avec le film, je trouve que 2h pour raconter toutes ces histoires sans rajouter de contenu, c'est finalement trop et pas assez en même temps. Je trouve le rythme long, la montée en intensité inexistante y compris à la fin de la saison.

Pour finir, les épisodes sont pensés non pas comme une série mais comme des épisodes vraiment distincts. Cela nuit à la fluidité de l'histoire et à l'implication du spectateur. Étant donné que la saga de bouquin est produite de la même manière durant les 6 premiers tomes je ne peux pas en vouloir à la série. C'est pour cette raison que j'attends avec impatience la saison 2, qui devrait commencer avec Piège Au Collège et finir avec Panique A La Clinique, pour prendre des choix osés, remixer un peu plus le scénario, et produire une véritable adaptation, et pas simplement une retranscription.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 961 fois
11 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Aewni Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire