La plus glauque des nouveautés séries

Avis sur Les Désastreuses Aventures des Orphelins...

Avatar Bastien Reb
Critique publiée par le

Je n'ai jamais ni lu les livres ni vu le film, c'est pourquoi je partais neutre vis à vis de ce que j'allais voir, ne sachant que très peu de quoi la série allait parler. J'étais au courant du mélange des genres, entre drame, aventure, une touche de fantastique et surtout de l'humour noir, donc la note que je mets là ne reflète pas une haine de ces genres, qui sont par ailleurs parmi mes préférés.
Malgré le fait que la réalisation, l'aspect visuel et les acteurs soient au rendez-vous, avec des séquences et un traitement des couleurs particulièrement réussis, c'est le principe même de la série qui est à vomir.
Est-ce qu'enrober un postulat et un traitement scénaristique douteux et malsain dans une belle structure visuelle et formelle légitime est vraiment viable ?
En soi l'idée de base est intéressante (Au final une métaphore plus ou moins subtile de la maltraitance infantile), et bien traitée, avec un recul et un décalage nécessaire, elle aurait clairement pu être divertissante, notamment si cela avait été traité comme un Ersatz de la scène du cambriolage dans "Maman J'ai Raté L'Avion" par exemple, ou des trouvailles visuelles auraient été au service d'un propos certes dur, mais s'éloignant de son aspect tristement réaliste et désespérant.
Mais là, la manière dont sont montrés les événements, l'absence quasi-totale de second degré (qui rend les scènes d'abus affreusement réalistes malgré l'aspect visuel de la série qui tend plus vers le conte) et surtout un humour noir qui n'arrive absolument pas à neutraliser la violence des événements, tout ça contribue au fait que ce soit une série ignoble.
Plutôt que de tirer vers quelque chose d'irrévérencieux ou de dérangeant dans le bon sens du terme (A la Black Mirror ou Emerald City), la série navigue entre ce qu'elle essaie de nous vendre et ce qu'elle nous montre réellement, à savoir pas grand chose, si ce n'est des abus répétés et des personnages à travers lesquels on n'entrevoit aucun espoir.
Cette série est déprimante, mais pas comme Black Mirror ou on sent que c'est voulu, et où cela sert un propos sépcifique, ici, c'est l'échec de la série à être divertissante et à s'émanciper de son propos (Totalement malsain à adapter tel quel) par un vrai décalage formel et informel qui en fait une expérience vraiment désagréable à l’œil. Je ne vois pas de mal à montrer des éléments durs et violents tant que ce n'est pas gratuit, et là ça l'est complètement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 385 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Bastien Reb Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire