👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Oh seigneur, ça c'est du grand art. (Sans spoil)
Grand art est un grand mot pour décrire une oeuvre, on peut même dire excessif pour une production sans réelle envie de vendre un animé sur plusieurs saisons mais juste avec une ambition d'écouler ses tomes (ce que je vais m'empresser d'aller faire d'ailleurs). Sa présence sur Netflix m'a surpris par ailleurs.

Grand art d'abord dans l’esthétisme, c'est magnifique. Un choix graphique a été fait et c'est payant, c'est beau et ça synchronise merveilleusement bien avec l'univers. J'ai été absorbé par l'univers dés les premières minutes. On a l'impression de voguer dans un conte féerique.

Grand art dans le fond, c'est bouleversant. On a affaire à une oeuvre qui nous pousse à voir les émotions et nos propres univers comme quelque chose d'extraordinaire pour nous simple humains socialement (plus ou moins) adaptés à le voir comme allant de soi. Ce qui peut nous sembler exigus, fade ou normal ne le sont que dans le caractère que on leur donne. Le quotidien n'est pas une trame chiante, l'inconnu n'est pas un monde fascinant mais l'ensemble donne vie à nos personnes. J'ai perçu cette oeuvre comme criante de vie, un coup de cœur pour la Baleine.

Les pleurs, les rires, la haine, la vie. C'est franchement plaisant à regarder, le peuple d'exilé qui de part leur différence va faire face à un génocide mais qui finalement va se révéler plus amène à la vie. Putin j'adore. La présence de la mort partout que ce soit dans le décor (tombes), dans les rites des habitants de la Baleine de glaise ou encore dans l'intrigue rentre en paradoxe avec l'aspect esthétique de l'oeuvre, un peu enfantin et féerique. On est confronté à un univers dur sur un rideau de soi.

Alors ce qui m'a moins touché c'est tous simplement l'intrigue. J'ai un peu de mal avec la fin de la saison. Je n'ai pas pleuré face aux morts et aux pertes nombreuses du peuple. Si il y a éventuellement le caporal lâchant une larme pour sa femme et se demandant à qui elle appartient qui m'a touché. Sinon le reste n'a pas vraiment atteint ma sensibilité. C'est dommage car je suis le genre de spectateur qui à la larme facile et qui a besoin de ça pour approcher le parfait d'une oeuvre. J'ai pourtant senti que ça pouvait arriver, quand j'ai vu cette tournure liée à la mortalité des marqués ou au début des emmerdements mais finalement rien et j'en suis le premier surpris.

Cela en reste excellent, Allez voir ce bijou sans plus attendre.

Binocle
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les Animés à voir absolument

il y a 4 ans

7 j'aime

Les Enfants de la baleine
Planet_Smasher
4

beau, mais creux

Disons le tout de suite : les Enfants de la Baleine doit etre le plus bel anime qu'il m'ait ete donné de voir, sur un plan artistique. Les graphismes sont magnifiques, la direction artistique est...

Lire la critique

il y a 4 ans

10 j'aime

3

Les Enfants de la baleine
Binocle
9

Virtuosité.

Oh seigneur, ça c'est du grand art. (Sans spoil) Grand art est un grand mot pour décrire une oeuvre, on peut même dire excessif pour une production sans réelle envie de vendre un animé sur plusieurs...

Lire la critique

il y a 4 ans

7 j'aime

Les Enfants de la baleine
kochfo
8

Une quasi réussite

Très bonne surprise en fait que cet anime. Un mise en place jugée par certains un peu longue mais qui me semble nécessaire tant l'univers créé par l'auteur est singulier : Une petite île qui dérive...

Lire la critique

il y a 4 ans

4 j'aime

1

Assassin's Creed
Binocle
6

Grand public dans la visée.

Une adaptation ambitieuse ! Voilà ce que je pensais voyant dans l'horizon l'arrivée de ce film. Tiré de la légendaire série de jeux vidéos d'Ubisoft, ce film avait pour credo de retranscrire sur la...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime

B: The Beginning
Binocle
7

Sans comparatif

Je viens de terminer ce petit animé plutôt pas piqué des hannetons mais pourtant je suis toujours autant dans le flou qu'après le premier épisode. Oui, cet animé est bon. Que ce soit le caradesign...

Lire la critique

il y a 4 ans

3 j'aime

1

Darling in the FranXX
Binocle
7

Pacific Rim pour ado en détresse

Au vu des réussites plus qu'éloquente de Darling in the Franxx, je me suis enfin décider à suivre la hype. Des hypes j'en ai vu dans ma longue carrière d'amateur d'œuvre audiovisuelle, mais là Zero...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime