David contre Goliath

Avis sur Les Envahisseurs

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le (modifiée le )

Les envahisseurs, je connaissais pas trop. On m'avait conseillé. J'ai pris. Ensuite, j'ai lu que c'était culte. Soit.

SAISON 1 : 7/10
SAISON 2 : 6/10

----------------------------------------------------------

SAISON 1

Dès le premier épisode on comprend pourquoi cette série a eu autant de succès. Le scénario est solide et la mise en scène, malgré des effets spéciaux cheap et un manque évident de budget, reste convainquante ; en effet, on y croit à ces petits bons hommes venus d'ailleurs ; quant à David Vincent, il séduit de suite : charismatique, courageux, obstiné, un véritable héros qui sait se faire aimer.

Le deuxième épisode, c'est tout pareil, le troisième aussi, puis la quatrième... mais à partir du sixième, j'ai commencé à tiquer. Certes, jusqu'au bout de cette première saison, les histoires sont bien ficelées, les enquêtes sont passionnantes, et les conclusions toujours sympathiques ... mais il n'y a aucune progression. Et ça, ça m'a extrêmement gêné.

Pour Starsky et Hutch, Body of Proof, Dr House, Les experts, et bien d'autres, je peux comprendre qu'il n'y ait pas une continuité d'un épisode à l'autre. C'est la vie de tous les jours, on explore un peu plus une profession et des personnages. Les envahisseurs, c'est quand même un film qui nous parle d'invasion ! Dix-sept fois ! Et jamais les extra-terrestres ne font de progrès dans leur projet. Ca m'a souvent rappelé la série.

Le prisonnier. Le prisonnier était un peu répétifif sur la forme (chaque épisode, le héros tente une évasion), sauf que : 1) il n'y a qu'une saison de 10 épisodes et 2) il y a évolution : on en connaît un peu plus sur le village au fil des intrigues. Ici, aucune évolution, juste le même départ manqué 17 fois par les extra-terrestres. Le pire, c'est que cela entraîne une chaîne d'incohérences : pourquoi les E.T. ne se débarassent-ils pas de ce gêneur? comment un SEUL homme peut-il systématiquement mettre en échec leurs plans ? Il en résulte l'impression que les E.T. sont très mal organisés et ne sont pas une très grande menace pour notre monde.

N'empêche que, malgré ces gros défauts, chaque épisode est soigné que ce soit dans l'écriture, les dialogues, les situations, les personnages, la mise en scène, l'image, le jeu d'acteur, la beauté des gonzesses (une belle gonzesse par épisode waw!) et que en plus la série offre un regard critique sur notre société à la dérive.

Bref, Les envahisseurs est une série bien foutue mais qui lasse par sa répétition ; pour le coup, une saison de 6 épisodes aurait suffit. Plus qu'à regarder la saison 2 qui comporte ... 26 épisodes ! Ouch ! J'espère que ça va quand même bouger un peu maintenant.

------------------------------------------------------------------

SAISON 2 :

Ouch. Il en faut de la volonté pour venir à bout de cette seconde saison. C'est regrettable car l'idée de base de la série est bonne et prometteuse, mais les défauts de la saison 1 sont toujours de mises dans cette suite de 26 épisodes ; Et oui en 26x40mn notre cher David Vincent n'avance pas vraiment dans son enquête.

Bon il y a bien quelques 'Believers' en plus, de même que le héros s'est forgé une réputation si bien que les gens font automatiquement appel à lui quand on intuition ne le prévient pas directement. Mais le principe reste le même : David se pointe sur une scène où quelque chose d'étrange a eu lieu, il rencontre les envahisseurs du coin qui ont un plan diabolique en marche, personne ne le croit, il déjoue les plans tout seul, les envahisseurs fuient face à cet homme seul.

Sauf que dans la première saison la qualité des intrigues permettait de passer un agréablement moment alors qu'ici les scénaristes finissent par tourner en rond et se répéter. C'est donc l'ennuie qui guette durant cette seconde saison. Il reste pourtant quelques bonnes idées ; en l'occurence, un des points importants de cette saison, c'est le nuancement des envahisseurs ; en effet, on nous en montre des gentils, ou bien des méchants mais moins méchants que certains humains, et David se verra assister ses ennemis pour un bien commun. Intéressant. L'épisode le plus étrange est celui mettant en scène des afro-américains (trois personnages sur 43 épisodes !)en parallèle avec l'invasion. Au final je ne sais pas trop si cette série est à prendre comme un discours politique ultra-conservateur ou pas.

Les scénarii sont donc plus faibles (et frôlent parfois la série Z) ; la mise en scène est aussi décevante. En fait, on n'y croit plus. Il n'y a aucune volonté d'améliorer les effets cheap et les acteurs jouent assez mal de manière générale. A croire qu'ils ont eu moins d'argent pour cette seconde saison (alors qu'il y a plus d'épisodes, allez savoir pourquoi). ; il y a également moins de jolies donzelles dans cette saison. mais le plus triste, c'est de constater que Roy Thinnes ne fait plus trop d'efforts pour y faire croire. Avant il jouait la peur à merveille et nous la transmettait efficacement ; ici il est juste mou, absent : son personnage est trop sûr de lui, du coup il ne joue plus vraiment avec intensité, il est juste planté là, stoïque. Même son doubleur peine à convaincre (d'ailleurs un autre doubleur prendra le relais pour quelques épisodes en milieu de saison mais ce n'est pas vraiment mieux...).

Bref, cette seconde saison passionne très peu malgré toujours la présence de bonnes idées. Le principal défaut de cette série c'est de faire trop d'épisodes pour une intrigue qui n'avance pratiquement pas.

---------------------------------------------------------------

CONCLUSION GéNéRALE :

Les envahisseurs est une série de sci-fi intéressante mais qui manque de développement. Y a de bonnes idées et pas mal de bonnes intrigues, mais rien ne bouge ; au final même le héros finit par ennuyer alors qu'il déborde de charisme dans les premiers épisodes. Dommage. Ca reste une série à découvrir pour le mythe.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1520 fois
5 apprécient

Autres actions de Fatpooper Les Envahisseurs