Les Nouvelles Aventures de Sabrina

Avis sur Les Nouvelles Aventures de Sabrina

Avatar Antigone Ripley
Critique publiée par le

On nous a prévenu, cette nouvelle adaptation des aventures de sabrina est sombre. Et elle l'est effectivement. Il est loin le temps où on suivait l'histoire de cette gentille sorcière un peu niaise, baignant dans l'amour de ses deux tantes farfelues et vivant une vie d'adolescente légèrement perturbée par son état de sorcière mortelle avec son chat qui parle. En parlant de Salem, celui-ci a perdu la langue et ce n'est pas si traumatisant que cela. L'entendre parler aurait peut-être tenté les scénaristes d'en faire une copie de la première série, ce qui n'aurait pas collé au ton sérieux de leur œuvre.
Si Salem a changé, Sabrina garde tout de mêmes sa tante Hilda, si tendre et un brin enfantine ( pour ne pas dire simplette car le terme ne conviendrait pas et ne rendrait pas justice au personnage ) mais se voit doter d'une tante Zelda des plus sévères qui n'hésite pas à tuer sa sœur lorsqu'elle celle-ci l'énerve. On apprécie la relation d'amour-haine entre les deux sœurs, d'ailleurs celle qui est la plus attachée à sa sœur n'est pas forcément celle qu'on l'on croit. Il existe un véritable travail des personnages, au moins sur ces deux tantes et sur Sabrina, ces trois gagnent en complexité, même si j'aurai tendance à dire : davantage Zelda que les deux autres. Il n'empêche que les personnages sont bien écrits pour la plupart, on regrettera certainement que le travail ait été bâclé sur Harvey ainsi que le manque de charisme émanant de l'acteur ( l'un des rares points négatifs notables de la série ). On regrette également que l'histoire du cousin Ambroise ne soit pas davantage développée, peut-être dans la saison 2 ? Et également le manque d'écriture du personnage d'Hilda qui paraît un peu fade par comparaison avec sa sœur Zelda.
On nous a également vendu une série féministe et elle répond à cette attente. L'une des antagoniste ne cesse d'ailleurs de railler les hommes sur leur incapacité à fournir un travail bien fait mais pour donner plus de grandeur à cette dimension et ne pas seulement s'en tenir au féminisme négatif, Sabrina et ses tantes, ainsi que, dans une moindre mesure, ses amies, s'évertuent à vouloir agir par leur propre arbitre, plus que du féminisme, c'est une série qui s'attache à montrer jusqu'où un être peut-il aller dans ses croyances et dans son rapport à la liberté. Il y a donc un féminisme appréciable, on nous présente des femmes de caractères sans tomber sur des FEMEN enragées, mais la série ne s'arrête pas là, il ne s'agit pas seulement de voir les difficultés que les femmes ont à surmonter pour se faire entendre, pour se respecter elles-mêmes et gagner le respect des autres ( ce qui est déjà beaucoup, certaines séries devraient en prendre de la graine ) mais la série montre également ce rapport parfois confus entre liberté et foie, même si c'est peut-être de manière simpliste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 69 fois
1 apprécie

Autres actions de Antigone Ripley Les Nouvelles Aventures de Sabrina