Question : comment vivre avec sa femme et son clone ? Réponse : pourquoi vivre avec sa femme et son

Avis sur Living With Yourself

Avatar Acerbe-Goten
Critique publiée par le

Miles Elliot décide sur les conseils d’un collègue de travail de tenter le Happy Spa Relaxation, afin de redevenir l’homme qu’il était. Le problème est qu’à son réveil, il se trouve sous terre et dans une bâche en plastique. Quelques heures après, en arrivant enfin chez lui, il tombe nez à nez sur lui même !

Paul Rudd est un acteur absolument fabuleux, il sait utiliser son anima comme personne et rendre une situation dramatique en situation drôle en un seul sourire … Donc qui de mieux pour jouer deux rôles en même temps avec le presque même personnage ? Sûrement pas Michael Keaton, il a déjà essayé et c’était loin d’être une réussite. Vous vous rappelez de Mes doubles, ma femme et moi d’Harold Ramis ? Moi oui, malheureusement …

Facile à regarder

Netflix, avec un bon acteur, une histoire intéressante et un scénario aux multiples rebondissements nous offre une série au format court, facile à regarder. L’évolution des personnages principaux et leurs interactions savent nous tenir en haleine. On ne peut malheureusement pas en dire autant pour le second personnage interprété par Aisling Bea, qui sous de faux airs de Tiffani-Amber Thiessen dans White Collar, interprète le rôle de Kate, la femme de Miles d’une manière pas toujours parfaite et souvent fausse.

Surtout que la série nous offre la vision de plusieurs personnages. Ce qui apporte une touche de compréhension supplémentaire. On a même l’impression de voir des petits clins d’œil à Ant-Man. Peut-être volontaire ou alors c’est moi qui veut absolument en voir ?

Vingt minutes par épisode sur une saison qui en compte huit, ça se regarde très vite et au final la série ne laisse pas un souvenir incroyable. Par contre la musique signée Atari, oui ! Elle est tellement répétitive et hors-contexte que ça en est navrant, frustrant et gonflant !

Du Netflix ou du Netflix ?

Au final, cette série n’est pas mauvaise, elle sait se montrer inventive, et comparativement à d’autres essais du même genre avec des clones, Netflix s’en sort pas trop mal. Merci tout de même à Paul Rudd et à son sens comique pour tenir, presque à lui seul, la série !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 218 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Acerbe-Goten Living With Yourself