Les humanoïdes dissociés...

Avis sur Love, Death & Robots

Avatar RedDragon
Critique publiée par le

Ceux qui ont connus les débuts de l'animation 3D, se rappelleront peut-être du festival Imagina. Une compétition de courts-métrages mettant en avant l'innovation visuelle via l'outil informatique. Le temps a passé, et voici que Netflix nous propose son festival, avec David Fincher (Seven, Alien3) en chef d'orchestre, ayant comme thème principal un futur angoissant ou un monde alternatif peuplé de robots et autres créatures. Cela nous permet de découvrir de nombreux artistes digitaux, avec des styles bien différents en 3D ou animation classique, utilisant les codes de la science-fiction et de l'horreur fantastique avec une dextérité certaine. Métal Hurlant nous vient bien sur à l'esprit mais aussi Final Fantasy. On reconnaitra de multiples références, de Alien à Starship Troopers en passant par Aeon flux ou Wall-E et pourquoi pas des vampires, blobs et autres loup-garous! Chacune des histoires nous pique au vif en n'oubliant pas la petite chute bien acerbe à la manière des Contes de la crypte ou encore Twilight Zone. Un vrai mini-festival, où on en trouve pour tous les goûts !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 795 fois
9 apprécient

Autres actions de RedDragon Love, Death & Robots