C'est classe mais c'est tout ?

Avis sur Mad Men

Avatar Le_Sabotageur
Critique publiée par le

De temps à autre, on tombe sur une série largement encensée, et, sans trop savoir pourquoi (même si je vais ici essayer de formuler mes reproches), la série nous fait chier. Quasiment tout le monde a dû vivre ça, et personnellement, ça m'est arrivé avec au moins deux séries (ce qui est peu, considérant le nombre d'entre elles que j'ai bouffées): Big Bang Theory - qui me file des boutons - et Mad Men.
Alors voilà, Mad Men me fait chier. Rien de comparable avec ce que je ressens pour Big Bang Theory néanmoins. J'en suis à la 3ème saison (visionnage qui s'est étalé sur les 6 derniers mois, facilement), pour la simple raison que j'ai entendu dire au détour d'un forum quelconque que la série arrivait à son plein potentiel à cette saison. Avec deux épisodes dans le nez pour cette saison, j'avoue ne pas avoir vu trop d'améliorations, mais bref, place aux griefs.
Ce qui m'énerve dans Mad Men, c'est que la série repose beaucoup sur son ambiance. Alors, certes, l'ambiance est extraordinairement bien retranscrite, mais je n'arrive pas à savoir où veut en venir la série. Bon, je dis ça, mais j'ai quand même finalement pigé que le but n'était pas vraiment de raconter une histoire en soi, mais plutôt d'offrir des chroniques de ce monde particulier. Et personnellement, les chroniques, ça me fait chier, surtout quand on a un univers pareil. Ici les histoires respirent pour la plupart le déjà-vu, puisqu'elles ne sont pas l'ambition de la série.
Une autre chose qui m'a vite énervé, c'est le personnage de Peggy Olsen. Oh bon dieu que je ne l'aime pas, elle. D'une je la trouve repoussante au possible (je ne comprends vraiment pas l'attraction que ressent Peter Campbell, vraiment), de deux, au début de la série, je l'ai trouvée cruche comme pas permis. Ca s'améliore au fur et à mesure, mais au début, le choc fut rude. Et si certains personnages essayent d'avoir une certaine profondeur, c'est parfois tellement maladroit que ça me fait mal. Exemple frappant: Don Draper et son passé dévoilé au compte-gouttes. Un compte-gouttes qui ferait tomber une goutte tous les 10 épisodes, à temps pour la fin de saison.
Certains des points relevés sont matière à débat. Mais voilà, personnellement, je n'apprécie pas particulièrement cette série. J'ai essayé, je vais encore essayer pour quelques épisodes dans la saison 3, mais c'est pas gagné. Encore un point: j'aime bien les séries lentes, mais ici, c'est lente dans le mauvais sens du terme. Par exemple, pour la fameuse scène du "carrousel" dans la saison 1, j'ai baillé. Une scène à laquelle je reconnais malgré tout certaines qualités m'a fait grave chier.
Ah, et pour me défouler: POURQUOI FAUT-IL QU'ILS FINISSENT TOUJOURS UN EPISODE EN FAISANT DES PUTAINS DE TRAVELLINGS VERS LE HORS CHAMP ????§§§§ (sans déconner, c'est fait très souvent: un ou deux personnages en pleine réflexion, puis la caméra qui s'écarte doucement, et fondu au noir... Quelle séquence de merde)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4435 fois
47 apprécient · 39 n'apprécient pas

Autres actions de Le_Sabotageur Mad Men