Affiche Making a Murderer

Critiques de Making a Murderer

Série de et (2015)

"To be accused is to lose"

Si Making a Murderer était une fiction, je n'aurais pas mis plus de 5. J'aime les révélations choc, les rebondissements, les coups de théâtre, mais comme tout le monde, j'ai mes limites. Il faut dans une certaine mesure, que ça reste un peu crédible quand on tape dans le genre policier / judiciaire. Mais Making a Murderer n'est malheureusement pas une... Lire la critique de Making a Murderer

141 11
Avatar SmileShaw
10
SmileShaw ·

...And Justice for All

La série diffusée par Netflix (et non pas produite, les réalisatrice ayant travaillé dessus pendant plus de 10 ans) aborde un cas bien plus « classique » à première vue, celui de l’erreur judiciaire. Je suis fortement amateur des documentaires exposant minutieusement les failles des systèmes judiciaire et policier, et par extension des personnes qui les composent, aussi déprimant puissent-ils... Lire l'avis à propos de Making a Murderer

20 2
Avatar blazcowicz
9
blazcowicz ·

Faites entrer l'accusé (même si il est innocent) God Bless America

Docu Série où l'on suit deux affaires étroitement liées, à savoir , celles de Steven Avery et Brendan Dassey.... Rouleau compresseur de la justice américaine, incompétence de la police (et des juges), Amérique bien profonde que ce comté de Manitowoc dans le Wisconsin ...tout y est !! A la vue de ce docu, on se demande encore comment les flics sont dehors pendant que les deux... Lire la critique de Making a Murderer

4
Avatar Bariel Zic
8
Bariel Zic ·

S'inventer un meurtrier

Il ne m'a pas fallut une semaine pour regarder tous les épisodes de Making a Murderer, et encore, cela n'aurait pu me prendre que deux jours si je n'avais pas eu des obligations. Cette série est absolument magistrale, prenante de bout en bout. Elle décrit de façon implacable les imperfections du système judiciaire américain et ses conséquences. L'histoire de comment ce système détruit... Lire la critique de Making a Murderer

8
Avatar BorisCCP
9
BorisCCP ·

Making an innocent

Série évènement d'ores et déjà devenue phénomène de société, Making a murderer relate les évènements et le procès de Steven Avery, un redneck plus qu'énigmatique déjà condamné en 1985 à 18 ans de prison pour un viol qu'il n'a pas commis et dont il sera définitivement innocenté en 2003. En 2005 une nouvelle affaire éclate aux alentours de la propriété des Avery, une ravissante... Lire la critique de Making a Murderer

12 7
Avatar Winslow_Leach
7
Winslow_Leach ·

Plus qu’un simple documentaire.

Comme je l’ai dit dans ma critique sur Narcos, Netflix manie très bien le domaine du marketing et sait parfaitement comment promouvoir ses œuvres et en faire des succès. Même lorsqu’à première vue, l’œuvre n’attire pas et ne donne pas envie de perdre son temps. C’est ce qui m’est arrivé pour Making a Murderer. Ce n’est pas le contenu qui m’inquiétait, mais le... Lire la critique de Making a Murderer

7 2
Avatar piraath_
9
piraath_ ·

Le défilé des crevures

Je commence la série avec Lise, une amie. J’ai vu le premier épisode et je lui en fais deux tonnes, il parait que la vérité va nous hanter, lui dis-je, reprenant le slogan du teaser. Elle adhère dès le début. Lise passe deux ou trois fois par semaine chez moi et si je lui promets de l’attendre pour avancer dans l’histoire, je bouillonne de jour en jour, le suspens, distillé à travers le lent... Lire l'avis à propos de Making a Murderer

2 2
Avatar Bert_Veilleux
10
Bert_Veilleux ·

Le dernier plaidoyer

Making a Muderer aurait pu être un documentaire ordinaire, qui aurait pu se contenter du minimum syndical en racontant en toute simplicité l'histoire de Steven Avery sans explorer les nombreuses questions qui y résident. Et l'originalité de cette série, c'est bien de plonger au coeur du sujet et surtout, de construire une narration comme si cette dernière était une... Lire l'avis à propos de Making a Murderer

4
Avatar Little-Big-Moustache
8
Little-Big-Moustache ·

Guilty or not guilty?

La série nous narre l'histoire vraie de Steven Avery entre 1985 et 2015, un mec simple issu d'une famille groseille qui a passé la moitié de sa vie en prison, tout d'abord pour un viol (pour lequel il a finalement été innocenté) pendant 18 ans, puis pour un meurtre qu'il aurait commis après sa sortie de prison. Toute l'intrigue repose sur la supposée culpabilité de Steven concernant ce... Lire la critique de Making a Murderer

8 1
Avatar chickboum
8
chickboum ·

Société, tu m'as eu

Le pitch est assez simple au départ et il peut se résumer par: Steven Avery est en marge de la société avec sa famille (un peu white trash) et ils font un peu tache dans leur bled. Steven a le malheur d'être un peu ""expérimental"" dans sa jeunesse (il fout le feu à un chat par exemple) et c'est ainsi que la police du coin l'accuse d'une agression sexuelle qu'il n'a pas commise et qu'il est... Lire la critique de Making a Murderer

1
Avatar Alexis Ernst
9
Alexis Ernst ·