Avis sur

Malcolm par cigafly

Avatar cigafly
Critique publiée par le

La première fois que j'ai été en contact avec cette série je ne pouvais pas tenir un épisode en entier. Les voix françaises m'étaient tellement insupportables que je préférais zapper immédiatement. Une véritable torture! Comment peut-on accepter que des acteurs soient doublés avec des voix aussi débiles! C'est simple c'est quasiment le même niveau d'horreur que lorsque l'on regarde Friends en français! Un viol sauvage de l'œuvre originale!
Mais dès lors que l'on passe à la version originale, tout s'éclaire! Les gags deviennent enfin drôles, les personnages deviennent plus sympathiques, bref c'est enfin regardable...

Cette série a la particularité d'être une sorte de pied de nez au cliché américain. Vous savez ces belles communautés résidentielles avec tous ces voisins qui s'aiment et qui se disent bonjour tout en ramassant en robe de chambre le journal laissé sur la pelouse d'un vert croco haribo. Ici non! On a une maison mal entretenue, une pelouse qui est jaune et marron, des parents qui sont dépassés par leur progéniture passant tout leur temps libre à imaginer les pires bêtises à faire et un voisinage qui évite comme la peste cette famille.
C'est ce contexte qui en fait une des séries les plus déjantées!

Les acteurs sont tous excellents! Loïs, la mère de famille tyrannique, Hall le père de famille complètement submergé ( Bryan Cranston que l'on retrouve dans un registre totalement différent dans Breaking Bad), Francis, l'ainé qui a fini en école militaire, Reese, le 2ème dont la seule intelligence réside dans sa capacité à inventer des bêtises toujours différentes, Malcolm, le surdoué qui utilise son don pour tendre des traquenard à ses parents et Dewey le petit dernier, éternelle victime de ses ainés mais qui n'en reste pas moins très habile dans ses revanches. Une famille complètement barrée !

Chaque épisode commence par un gag indépendant et généralement très efficace. Le corps de l'épisode est narré par Malcolm qui conscient de sa différence, souhaite être cool et se faire des amis autre que ceux de sa classe de surdoués, dont l'intelligence n'a d'égale que leurs névroses. Pour cela ses frères ne sont pas de la plus grande aide et il se retrouve tantôt embarqué tantôt à l'initiative de des scénarios les plus fous pour faire enrager ses parents ou se venger d'un de ses frères. C'est simple au travers chaque connerie imaginée je me revois moi dans mon enfance (sale gosse!). C'est certainement pour cela que cette série m'a autant marqué.
Mon seul regret est l'essoufflement de cette série qui comme beaucoup n'a pas vraiment su s'arrêter à temps. Une saison ou deux de trop. Les 5 première sont anthologiques en tout cas!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 367 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de cigafly Malcolm