La série qui n'a rien à voir avec Dardevil

Avis sur Marvel's Daredevil

Avatar Xavier Watremez
Critique publiée par le

D'abord il semble que cette série très moyenne souffre d'une tare qui est comme la verrue sur le nez de l'empereur nu, et que personne ne discerne évidemment: le léger problème étant juste que ce Dardevil ne ressemble pas à Matt Murdock et encore moins au diable rouge. A la place ils ont engagé Charlie Cox qui n'est pas si mauvais comédien, mais qui paraît surtout ridicule avec son roux teinté et son éternel rictus de trader casher de NYC !

Ce n'est pas la première fois d'ailleurs qu'un célèbre super-héros est adapté et que ses producteurs trouvent préférable de choisir un casting qui ressemble et qui a un peu la même saveur que les vrais personnages créés par Stan Lee sans l'être aucunement à aucun moment. Tous les auteurs des adaptations BD d'hier et d'aujourd'hui parlant de Dardevil (en ce qui nous concerne) s'appliquent le plus souvent à modeler, de par leur coup de crayon, leurs créations à l'univers initial du comic. On dirait que Batman a eu beaucoup plus de chance dans certains films récents, Christian Bale EST l'homme chauve-souris et l'on a pas à se taper des quart d'heures affectés conçus pour épater l'auguste bourgeoise, et qui semblent surtout sortis des limbes d'un obscur imitateur de Samuel Beckett. Et puis tant de ces esprits retors nous diront que l'histoire de Dardevil n'est plutôt pas réaliste à la base et qu'il est donc plutôt inutile de vouloir le filmer comme une séquelle égarée de Terence Malick, n'est-ce pas ?

Vanitas, Vanitatis donc et vive les caméras qui ont l'Alzheimer tout en ignorant le signal rouge clignotant. Je passe sur les scènes sombres mal-éclairées mises là pour faire sérieux et aussi sur les méchants chinois et ces losers minables et forcément russes et j'oublie itou les cascades à la JCVD... Et je ne parle pas non plus du nouveau costume; on va dire que je vois tout en noir.

Il y avait de plus des très bonnes bases pour s'inspirer et réaliser un récit honnête, je cite en vrac le fabuleux travail de Frank Miller (avec le désormais classique Résurrection), celui plus récent et non moins excellent d'Alex Maleev et Brian Bendis, avec aussi le convaincant Dardevil: Yellow de Loeb/Sale (auteurs et graphistes qui ne sont pourtant pas réputés pour être ultra-fidèle à l'âme de l'univers Marvel ou DC !) Je passe également sur l'excellent run de Mark Waid, encore un artiste qui a osé s'éloigner avec humour des préceptes initiaux de Dardevil tout en le renforçant très finement; mais qui n'a vraisemblablement pas du tout été pris en compte par les sagouins terroristes responsables de ce show TV.

Donc pour résumer on a le droit à une série noire light pas mauvaise, mais qui ne tient en rien du Dardevil originel malgré ses nombreuses références au monde personnel du super-héros et du fait qu'il soit catholique et originaire de Hell's Kitchen. Par exemple. Pareillement aucune innovation n'est présente dans ce plagiat produit par Netflix et alors que l'oeuvre date tout de même de 2015; tout le long de sa vision on a l'étrange impression de voir un truc aux vagues connotations mafieuses âgé d'il y a trente ans, sinon une longue pub pour les pâtes Barilla. Mon dieu, même l'homme de l'Atlantide de notre enfance était plus probant avec ses Ray-Bans et ses mains palmés.

Reste quelques rôles fondamentaux très bien portés, comme l'inénarrable caïd excellemment interpreté par Vincent D'Onofrio avec également ceux du journaliste Ben Urich et de Foggy; tout compte fait plutôt ressemblants. Néanmoins la suite est assez insipide voire inexistante, même au radar. Et puis pourquoi avoir placé une Karen Page aussi bête et vulgaire, voire grossière ?

Oh je sais bien, ceci est une critique négative d'un monument commercial et marketé à mort et donc cela arrivera à la toute fin. Qu'importe donc mes amis si vous ne me comprenez pas, j'ai été franc et direct et que le peuple aveugle de la rue me juge.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 585 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Xavier Watremez Marvel's Daredevil