Jessija cones

Avis sur Marvel's Jessica Jones

Avatar tobor
Critique publiée par le

Très similaire à Mr Robot dans son atmosphère de marginale (sans limite dans sa défonce) à la voix off et son rythme/découpage avec on ne sait trop pourquoi un épisode en saison 2 qui nous fait même son "Fight club"...

Le premier méchant "Kilgrave" est frappé du don assez bien tapé de "ultra-convainquant" et ça donne à la saison 1 un certain cachet qui tente de surnager en saison deux, puis un début de saison 3 essoufflé et bête où seuls restent des efforts pour ne pas trop se répéter puis soudain, un des derniers épisodes dédié aux flash-backs, aux pièces manquantes lâchées en vrac sans que rien ne soit vraiment convainquant...

Je retiens essentiellement que le mode est basé sur une ironie permanente et j'ai tilté là-dessus en toute fin de saison 2 où en voix off, l'héroïne dit " je vis ma vie en marginale, déconnectée (unconnected), etc..." alors qu'on voit à ses côtés son écran de portable ouvert et en recherche sur le net et qu'elle check un coups son smartphone...

Et oui, à la réflexion, depuis le début, quand elle répond "Ça, tu peux toujours crever mais tu m'auras pas", ça veut dire "Okay, tu peux compter sur moi". Tous les personnages fonctionnent à l'ironie et/ou à la tromperie (tromperie souvent pour le "bien" de l'autre). Et les deux vont bien ensemble puisque l'ironie est taillée pour le retournement de veste!
Ici, on nous montre que "l'enfer est pavé de bonnes intentions", que pour combattre l'injustice, il faut commettre plus d'injustice encore... seuls d'authentiques vrais héros peuvent faire le juste choix sans finir au trou.

L'autre point est la toute prédominance du smartphone et de l'ordinateur, de la géolocalisation comme moyen d'enquête et de traçage mais aussi comme moyen de communication indispensable pour se donner tous les détails les plus secrets depuis les planques les plus discrètes alors qu'on est immanquablement sur écoute puisque faisant l'objet d'enquête de police. Tout-le-monde laisse son smartphone à l'entrée de la réunion où l'éteint sur place. On biaise ainsi complètement la logique selon laquelle toutes les données gps sont consultables en temps réel ou rétroactivement et qu'il est facile de constater quels sont ces 10 smartphones réunis à tel endroit et pourquoi pas d'activer des micros (d'où le frigo) pour savoir ce qui s'y dit.

Cette série avec super-pouvoirs discrets ressemble plus à un polar qu'à autre chose et on se sent sans-doute moins abruti à regarder ça plutôt que les mêmes en pyjama avec le slip au-dessus du froc !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 110 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de tobor Marvel's Jessica Jones