"Forward, slowly. Slowly, forward" ou "Saying it's corny doesn't make it good writing"

Avis sur Marvel's Luke Cage

Avatar BlackLemmi
Critique publiée par le

Bon, commençons par le positif. Les acteurs sont pour la plupart excellents, la photo, la musique, la réa de manière générale, tout est maitrisé, as usual chez Marvel Series...

Mais putain, sérieux, c'est fou comment cette série est le parfait exemple du côté hyper "racisme sous-jacent" de l' "affirmative action" à l'américaine. Liste non exhaustive :

  • Harlem est divisée en 2 catégories de population : des gentils noirs pauvres, des méchants noirs riches, et des paumés juste paumés. Cliché n°1

  • La série ne comporte bien entendu presque que des renois au casting, et vu le cliché n°1, c'est beaucoup plus pesant que dans les classiques "séries pour renois" type Cosby show...

  • La série ne parle que de cul, armes, drogues, fric, baston et pouvoir. Après un thriller psychologique à la Jessica Jones, déjà, ça la fout mal, mais en plus quand c'est lié au fait qu'on "dépeins" la vie de Harlem... Cliché n°2

  • Toute la série repose

    sur une histoire de fesses et de reconnaissance d'enfant illégitime" d'un prêtre ou pasteur ou je sais plus trop quoi, renoi...

Cliché n°3

  • Le seul flic blanc est

    un ripou mais qui se repentit avant de mourir...

Cliché n°4

Bref, je vais pas continuer la liste ad vitam, mais vous l'aurez compris, le principal problème de cette série ce sont les innombrables clichés qui viennent entacher un scénario déjà cliché au possible en lui-même, et franchement, indépendamment de cela, assez médiocre en soit.

Plein d'incohérences, notamment avec les précédentes séries de la saga (Daredevil et Jessica Jones), mais aussi à l'intérieur même de sa propre timeline, indépendamment de celles des 2 autres séries.

Et une intrigue qui tient sur un bout de papier mais qu'on t'étire à tire larigot avec des retournements bidons, eux mêmes étirés à nausée (exemple les balles "spéciales" et surtout leur "livraison").

Enfin, la plupart des éléments qui permettent de comprendre les rapports entre les différents antagonistes sont tellement dispersés dans ce flux d'écriture maladroite et souvent proposés bien tard, que la plupart des relations, notamment lors de moments forts, comme une mort, ne sont jamais crédibles. Mention spéciale au "triangle" amoureux Cage-Misty-"La médecin qu'est dans chaque série", qui ne marche absolument pas, surtout la relation entre Cage et "La médecin...".

Bref, une série qui fait un peu tape à l'oeil par rapport au reste, ce qui est d'autant plus dommage que l'on sent le potentiel du chosier, si l'accent avait été plus mit sur le fond que la forme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 200 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de BlackLemmi Marvel's Luke Cage