"Come as you are"

Avis sur Marvel's The Defenders

Avatar Mia_Landa
Critique publiée par le

Et voici donc le rassemblement des "héros" Marvel/Netflix. Optant (à tort ?) pour un format plus court de huit épisodes, The Defenders est une bonne série même si elle m'a déçue, ne serait-ce qu'un peu. Je m'explique avec des petits spoilers.

Étant une fan des séries Marvel's Daredevil et Marvel's Jessica Jones, et ayant assez apprécié celles dédiées à Luke Cage et Iron Fist, j'étais particulièrement encline à adorer The Defenders. C'est au fil des trailers rythmés par du Nirvana que je m'étais quasiment convaincue que cette série prendrait un 9 ou un 10, et qu'elle intégrerait mon top 10 en bonne place. Cette attente venait en partie du potentiel que la série avait, et si les autres shows n'avaient été qu'un avant goût de ce qui nous attendait, ça allait sûrement être génial... Je m'attendais à l'apogée des séries Marvel/Netflix, et ce n'est pas ce que nous avons eu. Maintenant vous pensez que je surestime The Defenders, parce que 8 n'est en aucun cas une mauvaise note. Peut être, vous dirais-je. Mais la véritable question, c'est...

The Defenders, qu'est ce que c'est ?

The Defenders, c'est le plaisir de retrouver quatre personnages forts (pour la plupart) qu'on a vus évoluer seuls d'abord, et ce en une seule série. C'est aussi le grand retour d'Elektra, qui s'impose comme un protagoniste majeur et plus qu'intéressant, et peut être même comme le principal atout de cette série. The Defenders, c'est Sigourney Weaver dans la peau d'une antagoniste qui manque malheureusement d'un peu de puissance et de charisme, mais dont on comprend ensuite qu'elle n'est pas primordiale. C'est l'avènement de La Main, une organisation qu'on nous a décrite comme terrible mais qui manque là aussi d'un peu d'emprise et de grandeur. Mais The Defenders, ce sont des "méchants" qu'on nous présente mais qui finalement deviendront secondaires face à une autre menace pour les justiciers, qui pèse déjà bien plus et pourrait presque prétendre arriver à la hauteur de Wilson Fisk.

The Defenders c'est ensuite des héros et des acteurs dont on n'a plus besoin de parler du fait de leurs shows respectifs, mais dont les rapports entre eux auraient pu être mieux exploités si la série avait comporté plus d'épisodes. The Defenders, ça reste quand même la rencontre de plusieurs univers et personnages qu'on attendait depuis longtemps, et dont il était facile d'en faire un meeting devant lequel les fans trépigneraient. C'est également présenter des conflits entre les personnages d'un même camp, qu'il soit allié ou ennemi, et montrer les héros comme des individus tout d'abord.

The Defenders, c'est aussi une intrigue simple et un découpage des épisodes assez efficace fait de la manière suivante :

  • Épisode 1 - Présentation de chacun des personnages, séparément.
  • Épisode 2 - Rassemblement de ces personnages de façon progressive et plutôt pertinente.
  • Épisode 3 - Tissage de liens entre les protagonistes, présentation des rapports entre eux / introduction du problème, des antagonistes et du combat à mener.
  • Épisode 4 - Explications quant à la provenance de la menace / développement des rapports entre les héros afin de souder l'équipe.
  • Épisode 5 - Rassemblement des antagonistes appartenant à La Main / présentation des proches des héros et rassemblement de ces personnages secondaires / tissage de brèches dans les deux camps, alliés et ennemis.
  • Épisode 6 - Enquête au cœur du problème et de la menace / transformations des brèches en conflits dans les deux camps / développement autour du personnage d'Elektra.
  • Épisode 7 - Début de la véritable confrontation, combat.
  • Épisode 8 - Fin de la confrontation, résolution, et épilogue.

The Defenders, c'est une action qui n'est pas mauvaise, mais qui n'arrive pas au niveau de celle présentée dans Daredevil par exemple. C'est également un scénario qui aurait pu être plus élaboré et passionnant si la série avait comporté plus d'épisodes. The Defenders, ça reste la joie de voir des personnages auxquels on est attachés se réunir ; la déception de voir des antagonistes qui manquent de charisme, et le soulagement de les voir supplantés par une menace bien plus conséquente ; le regret que la série soit si courte et gâche de ce fait un peu de son potentiel ; l'attente d'une saison 2 qui, on l'espère, nous apportera tout ce que nous n'avons pas eu lors de ces huit épisodes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2310 fois
19 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Mia_Landa Marvel's The Defenders