Bande-annonce
Affiche Master of None

Master of None

(2015)
12345678910
7.3
  1. 23
  2. 34
  3. 68
  4. 128
  5. 292
  6. 668
  7. 1758
  8. 2228
  9. 798
  10. 191
  • 6.2K
  • 1.1K
  • 2.4K
  • 1.4K

Une nouvelle carrière, une vraie petite-amie, de soudains cas de conscience dans le métro... Ce trentenaire new-yorkais serait-il en train de devenir adulte ?

Casting : acteurs principauxMaster of None

Casting complet de la série Master of None
Premiers épisodes
  • S01E01 Plan B
    screenshots Plan B
  • S01E02 Deuxième génération
    screenshots Deuxième génération
  • S01E03 Alice la merveille
    screenshots Alice la merveille
Dernier épisode diffusé : S02E10
Match des critiques
les meilleurs avis
Master of None
VS
Les trépidantes aventures de monsieur tout le monde.

C'est dans son nom même que Master of None explique son plus grand atout. Dev a 30 ans et habite à New-York. C'est un de ces acteurs contrait de bosser dans des pubs ou des nanars douteux pour gagner sa vie, mais surtout tenter de se faire connaître. Le contexte est posé, et la question qui taraudera le spectateur sera celle de l'intérêt qu'une telle histoire peut avoir. Heureusement, il trouvera rapidement réponse à son interrogation. C'est en abordant des thématiques...

30 3
Critique de Master of None par Fry3000

Ne supportant pas les comiques de stand-up, le trailer de Master of none ne m'avait pas fait envie plus que ça, mais je dois dire que le ton la série qui y transparaissait ne semblait pas si mal après tout : comédie légère, teintée de mélancolie, avec une représentation de la vie moderne... J'ai vu un titre de critique qui qualifiait Master of none de sous-Louie. Mais il y a pas vraiment de quoi comparer au final, si ce n'est ce point commun entre les comédiens qu'est le stand-up. Mais le... Lire l'avis à propos de Master of None

4
Critiques : avis d'internautes (61)
Master of None
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Maître du tous-les-jours

On va faire des phrases sous des tirets et ça fera une critique. Tiret 1 - C'est court. Je concède le côté bancal de ce premier argument, mais entre les épisodes de quarante minutes à une heure de la plupart des séries, j'avoue tout, l'idée de dix épisodes de trente minutes m'aurait vendu même le pire des scénarios. Heureusement la série s'en fort plutôt bien au final mais on verra... Lire l'avis à propos de Master of None

5
Avatar Manon C.
7
Manon C. ·
Découverte
Celui qui a 30 ans en 2015.

C'est la première fois que je me sens l'envie d'écrire une critique ici. Parce que j'ai enfin regardé Master of None, et que j'ai pris une claque. Pas en termes de jeu d'acteurs. Pas en termes de réalisation. Pas en termes de scénario. Simplement en termes d'écriture. Aziz Ansari est un des comédiens de stand up qui marchent le mieux aux Etats-Unis. Comme Chris Rock, et d'autres.... Lire l'avis à propos de Master of None

31 1
Avatar François Descamps
9
François Descamps ·
Clash of the cuteness ! (la deuxième saison est la bonne)

Master of None m'avait vraiment séduit durant sa première saison, mais je l'avais trouvé un peu timide parfois, et un peu trop cliché dans sa description du trentenaire un peu désabusé. Là je sors de la saison 2, et quelle jolie claque mes amis ! Sur la forme tout d'abord, les différentes inspirations/hommages au cinéma italien, les génériques qui sentent bon le cinéma... Lire la critique de Master of None

21 5
Avatar alb
9
alb ·
New York, New York

Révélé par son interprétation hystérique de Tom Haverford dans Parks and Recreation, Aziz Ansari aura profité de ce succès critique sans précédent dans sa carrière pour se faire un nom dans le paysage très hétéroclite du stand-up nord-américain. Porteur d’un humour parfois clivant, l’acteur a finalement su réunir une fanbase solide, notamment à l’aide de sa collaboration avec... Lire la critique de Master of None

35
Avatar Vivienn
7
Vivienn ·
Un indien dans la ville

Tout à la fois tragicomédie sur la trentaine, bluette hipster et délire mégalomaniaque, Master of none définit peut-être mieux qu’aucune autre la sitcom newyorkaise 2.0 (il faut rechercher son pendant angelenos du côté de Love). Bien que Friends n’ait jamais cessé d’engendrer d’immondes bâtards depuis ses adieux cathodiques en 2004 (The Big Bang Theory and How I Met Your Mother en étant leurs... Lire la critique de Master of None

5
Avatar blig
6
blig ·
Toutes les critiques de la série Master of None (61)
Bande-annonce
Master of None
Vous pourriez également aimer...