Comment retomber comme un soufflé?

Avis sur Masters of Sex

Avatar Impala
Critique publiée par le

Masters of Sex était une série prometteuse. Un sujet aguicheur et des personnages intéressants présageaient de bons moments. L'étude du sexe, la libération sexuelle, la curiosité scientifique... Beaucoup de potentiel pour pas grand chose au final...

La série souffre d'abord de sa lenteur, une lenteur qui n'apporte rien. On divague, on part un peu dans tous les sens, les prostitués, la fertilité, l'adultère... Certes, suivre les difficultés auxquelles Masters doit faire face pour effectuer son ambitieuse étude devaient être abordées mais jongler constamment entre "On doit se cacher", "On a l'accord du doyen", "On arrête tout", "Non, on reprend tout pour finir" c'est lassant.

Ensuite, une fois que l'étude peut être dirigée (enfin) il n'y a pas assez de diversité, l'étude des comportements sexuels humains devraient mettre en scène un éventail large de personnes différentes, des êtres très différents et aux attitudes très diversifiées. Au lieu de ça, on voit défiler juste un couple qui ne sait pas comment on fait les bébés, une femme qui n'a jamais eu d'orgasme (qu'on envoie littéralement aller voir ailleurs) et c'est plus ou moins tout. Tout le reste tourne autour des histoires personnelles des personnages qui tombent de plus en plus dans l’insipidité et le cliché. La série se transforme en Soap Opera avec le médecin qui tombe amoureux de son assistante (tient donc), une assistante qui prend de plus en plus de place dans la série avec ses gosses, ses études, son ex-mari et ses aventures avec des médecins, autant dire qu'on s'en fiche.
Au final, j'ai plutôt l'impression que pour faire son étude, Masters a juste observé deux couples (dont lui et son assistante) faire l'amour et toujours la même blonde en train de se masturber... J'aurais voulu plus de diversité, plus de peps, plus d'objectivité et moins de mélo-drame.

Le sexe est un thème qui parle à tout le monde, certes, et je pense que les créateurs on pensé qu'il suffisait de mettre le mot "sex" dans le titre pour que la série marche. Pour le sujet de la libération des moeurs un "Mad men" est beaucoup plus parlant et pour ce qui est de l'étude des comportements sexuels humains, le film "Dr Kinsey" tient plus ses promesses. Une chose est sûre, je ne regarderai pas la prochaine saison.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1302 fois
18 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Impala Masters of Sex