Mindy Kaling en mode auto biographique

Avis sur Mes Premières Fois

Avatar CritiKCourte
Critique publiée par le

Le personnage de Devi, interprété par la fraîche Maitreyi Ramakrishnan, dont c’est le premier rôle, est celui d’une adolescente américaine typique: autocentrée, typée nerd, et pleine d’hormones.

Le twist c’est qu’elle est indo-américaine, et que la culture de ses parents, trop présente à ses yeux, influe trop sur sa vie, et surtout sur son objectif principal: celui de perdre sa virginité avec le beau Paxton. Or ces tribulations amoureuses et amicales, cachent une intrigue plus profonde: celle du deuil, Devi ayant perdu son père de manière soudaine quelques mois auparavant, à la suite duquelle traumatisée elle fut paralysée des jambes pendant 3 mois.

Cette série teen, dans la lignée d’American Pie en plus girly, contient les éléments typiques de ce type de contenu. Au niveau scénario, on en aurait attendu davantage de Mindy Kaling, , même si on s’attache doucement aux personnages au fil des épisodes (mention à la mère de Devi, Poorna Jagannathan, excellente dans son rôle de mère poule).

Si les thématiques sont convenues, il ne reste que le talent et la fraîcheur des actrices, les décors colorés californiens un peu surréalistes, et les thématiques uniques liées à une famille indo-américaine donne un charme indéniable à la série dont les 10 épisodes d’une demi-heure se laissent regarder facilement, spécialement en temps de confinement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 237 fois
1 apprécie

Autres actions de CritiKCourte Mes Premières Fois