Terreur grise

Avis sur Mindhunter

Avatar Quentin Hervault
Critique publiée par le

Il fallait bien un Fincher pour détrôner un Fincher. Vingt-sept ans après Se7en, l'un des réalisateurs mainstream les plus talentueux de notre époque a réussi à se relever de ce que beaucoup ont longtemps considéré comme le chef d'oeuvre ultime du thriller viscéral.

Ne vous attendez cependant pas à l'horreur d'un John Doe, au culte de l'obscurité pécheresse ou à tout type de spectacle similaire : ici, ce sont les mots, les paroles, les regards qui terrifient, pas les actes. Les actes sont déjà inscrits, ils sont passés, ils sont légendes et ce n'est pas ce qui intéresse la caméra si précise. Mindhunter revisite le serial killer d'une façon dérangeante et humaine à la fois. On se surprend à trouver de l'empathie chez ces monstres devenus symboles de la folie destructrice.

Mindhunter, c'est dix épisodes de types clichés du FBI de la belle époque qui sillonnent les Etats-Unis et taillent une bavette avec les plus incompréhensibles criminels de leur temps. Et c'est passionnant. Rarement une série n'a si bien mérité l'étiquette de "thriller psychologique".

Une série créée pour déchaîner l'Enfer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 609 fois
3 apprécient

Autres actions de Quentin Hervault Mindhunter