👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Mi plaisir coupable/ Mi manifeste, modele féministe

On pardonne tout à cette série, sa lumière saturée, ses petites kitcheries, tant le personnage de Phryne Fisher balaye tout sur son passage et engendre en contrepartie une douce rêverie où, une femme, aurait effectivement pu à cette époque faire preuve de tant d'indépendance, de liberté et de vigueur. A mettre en parallèle avec une chambre a soi de Virginia Woolf qui nous étale à quel point que ce soit dans ces années après guerre, les siècles précédents et même les décennies suivantes tout cela n est que fiction.

ddiane
8
Écrit par

il y a 6 ans

3 j'aime

Miss Fisher enquête
LongJaneSilver
8

Lady Detective

A chaque épisode correspond l'adaptation d'un tome des aventures de l'Honorable Phryne Fisher. Melbourne, les années 20 : un décor à la fois glamour et sombre, où les meurtres se font sur fond de...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

2

Miss Fisher enquête
Prunipoulpi
9

Sensuelles enquêtes

Miss Fischer nous envoûte et nous entraine dans ces enquêtes tumultueuses aux méthodes peu conventionnelles. Miss Fischer, c'est aussi un défilé de tenues d'époque plus belles les unes que les...

Lire la critique

il y a 5 ans

6 j'aime

Miss Fisher enquête
JosephLittiere
9

Critique de Miss Fisher enquête par Francis San Marco

La comparaison avec la série Hercule Poirot de 1989 est plus qu'évidente. Mais si j'ai vraiment adoré cette série télé sur Phryne Fisher, c'est parce que le traitement des histoires policières est...

Lire la critique

il y a 2 ans

4 j'aime

3

Miss Fisher enquête
ddiane
8

Mi plaisir coupable/ Mi manifeste, modele féministe

On pardonne tout à cette série, sa lumière saturée, ses petites kitcheries, tant le personnage de Phryne Fisher balaye tout sur son passage et engendre en contrepartie une douce rêverie où, une...

Lire la critique

il y a 6 ans

3 j'aime

Les Petits Mouchoirs
ddiane
1

Critique de Les Petits Mouchoirs par ddiane

Certainement le film qui m'a le plus énervé, tout y est: - des gens cool, beau et riches - mais aussi des "vrais gens", pauvres forcément, parce que eux ils savent hein, l'école de la vie tout ça,...

Lire la critique

il y a 5 ans

2 j'aime