Des céréales, un fruit, et une Miss Tohru pour bien démarrer la journée !

Avis sur Miss Kobayashi's Dragon Maid

Avatar JojoToutCour
Critique publiée par le

Vous le savez certainement, les séries Kyoto Animation et moi, c’est une grande histoire d’amour ! À l’hiver 2017 était diffusée la plus récente série du studio, à savoir Miss Kobayashi’s Dragon Maid, cette série adaptée du manga de Coolkyoushinja, se situant graphiquement entre un Nichijô et Sound! Euphonium dans l’univers KyoAni.

Avec son côté fantasy, la série conte des thèmes assez actuels : l’adaptation à une culture différente de la nôtre, le changement de soi-même et l’importance du moment présent. D’un côté, nous avons Mme Kobayashi, une employée de bureau célibataire avec une vie ennuyante et monotone. De l’autre, Toru, une dragonne au caractère bien trempée, venue d’un autre monde et sauvée in-extremis par Mme Kobayashi. Pour la remercier, Toru décidera de devenir la maid de Mme Kobayashi. À partir de cet instant, ces deux personnalités très différentes vont partager la même vie, sous le même toit !

C’est alors que débarquerons ensuite les amis de Toru (Kanna, Elma, Lucoa, et Fafnir) et s’installeront au sein de notre bonne vielle civilisation. Au fil des épisodes, ils découvriront un monde totalement différent du leur avec ses traditions, ses coutumes, ses peurs, ses peines, ses joies… en cohabitant avec un peuple à la fois fragile et fort, qui pourrait aisément devenir leur repas si l’envie leur en prenait.

J’ai tout particulièrement adoré suivre l’évolution de ces personnages : Toru découvre une espèce bien étrange à ses yeux, avec des qualités et des défauts, tout en profitant à fond de cette vie avec Mme Kobayashi. Kanna devient au fil des épisodes, plus responsable, et surtout plus indépendante de Toru. Fafnir, malgré sa haine pour les humains, se rend compte de leur simplicité, de leur sens du partage et de la passion (et sa pop-culture ! Surtout !). Elle finit par admettre qu’il s’agit d’une espèce qui mérite de vivre et que la cohabitation entre les dragons et les humains est possible. De plus, la seule humaine quasi-responsable de ce foyer, Mme Kobayashi, découvre, le sourire aux lèvres, un quotidien plus agréable, plus convivial (et souvent mouvementé), qui lui ferrait presque oublier la personne solitaire qu’elle était auparavant.

Un humour à la fois simple et radical, des runnings gags bon enfant, un florilège de personnages attachants (mention spéciale à Toru et Kanna pour ma part) un univers haut en couleurs, avec une animation fraîche et bluffante, une bonne mise en place de la magie dans notre monde moderne, un opening aussi marquant qu’entraînant, et par dessus tout, un rythme sachant doser la cadence. Une série que j’ai trouvé pleine de bonne humeur et de beaux messages, parfaite pour le petit déjeuner ou le soir pour oublier les tractas de la journée !

Si vous êtes amateurs de tranche de vie, ou seulement en quête d’une série pour vous détendre/décompresser et ne penser à rien, je vous recommande fortement cette série qui ne vous laissera pas indifférent.

D'après ma critique de "Miss Kobayashi's Dragon Maid" pour MangAnime - Association :
http://www.manganime.fr/2018/01/16/la-selection-manganime-des-animes-2017/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 205 fois
1 apprécie

Autres actions de JojoToutCour Miss Kobayashi's Dragon Maid