C'est mign.... ha non, c'est dégueulasse.

Avis sur Miss Kobayashi's Dragon Maid

Avatar Mad Dog
Critique publiée par le

Il y avait pas mal de mème internet et une super de hype autour de Miss Kobayashi's Dragon's Maid et on s'est dit que puisqu'on était abonné à Wakanim on pouvait y jeter un coup d'oeil histoire de ne pas mourir idiot. Et puis, on s'était tapé Blend S le mois dernier, franchement, niveau animé un peu Eichi à base de fan-service et de petites culottes, on était pas rebuté. On a arrêté au 6eme épisode et en convention, je pense que je vais me tenir à 500 mètres de tout cosplay ou fan-arts de cet anime.

Et pourtant ça commence très mignon. Avec l'histoire de Toru, une dragonne qui a décidé de prendre forme humaine pour vivre au service de Kobayashi, une office woman (enfin plutôt programmatrice) dont elle est tombée amoureuse. Et qui embarque ses autres amies dragon (Kanna, Fafnir, Quetzacoalc) dans le monde des humains.

Alors certes, il y a plein de fan service, notamment les trucs de soubrette, Kobayashi qui échappe aux avances amoureuses de Toru, Quetzacoalc qui a des seins de la taille de pasthèques et l'aspect "monster-girl" mais... ça restait d'un niveau que je pouvais appréhender. Après, le dessin animé était rempli de passages marrant et mignon, basé sur les dragons ne comprenant pas le monde des humains, et de moment super marrant et barré. Et puis, l'évolution de Fafnir était chouette, le générique de début entrainant.

Et puis, à l'épisode 6, c'est le drame, avec un passage où Kanna et Riko, sa camarade de classe, jouent à Twister et se tombent l'une sur l'autre de façon totalement équivoque, au grand embarras de Riko qui est totalement amoureuse de Kanna. Alors qu'elle a .... 4 ans ! (ou 5 ou 6, on s'en fout, c'est une enfant.)

Et sexualiser une gamine de 4 ans en lui donnant les pensées ambigue d'adulte, c'est pas mignon, c'est pas drôle ... c'est juste très malaisant. C'est un peu comme si le mangaka nous disait "hé, mais non que deux gamines de 4 ans dans des positions équivoque, ça n'est pas sale, en plus y en a une des deux qui est grave une obsédé." NOPE. JAMAIS. (Il parait que le manga est encore pire... ce qui n'est pas une excuse.) Sans parler que dans la suite de l'épisode, on a Quetzacoalc qui montre ses loches à un gamin de 10 ans et prend des bains avec lui.

Ok, on jette le gant. Si vous voulez continuer à regarder ce truc, tant mieux pour vous. Personnellement, j'ai pas envie d'avoir des emmerdes avec le FBI.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 471 fois
5 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Mad Dog Miss Kobayashi's Dragon Maid