Affiche Mob City

Critiques de Mob City

Série de (2013)

Jolie forme, mais creux

Bon alors, assez curieux de la chose, le pilote d'1h30 m'a un peu découragé. Curieux, car je suis fan de l'ambiance polar noir fantasmée. Et pour le côté fantasme, l'imaginaire du LA noire est bien rendue : superbe photo, costumes et décors bien arrangés, musique au poil... On se sent comme dans du coton. Chouette : on a plus qu'à savourer l'irish coffee, et à se laisser entraîner ! ..... Lire l'avis à propos de Mob City

4
Avatar Kxking
5
Kxking ·

Once Upon a Tie

« Chapeaux blancs, chapeaux noirs : c’est toujours ce qu’ils portaient dans les westerns de notre enfance, pour qu’on distingue les bons et les méchants. Ça marche dans les westerns. Dans la vraie vie, c’est différent. Dans la vraie vie, les méchants portent souvent des chaussures voyantes. Leurs cravates ne sont pas mal non plus. Chères, quand même. En soie. Chapeaux blancs et chapeaux noirs... Lire la critique de Mob City

3 1
Avatar Dandy
5
Dandy ·

Un aigle ne chasse pas les mouches....proverbe mafieux

Malgré une faiblesse de moyens j'ai été impressionné par la la reconstitution des cette années 47 assez fidèle à ce que l'on pouvait ressentir à la vision de ces films en noir et banc. Sur fond de jazz, de voix off, de fumée de cigarettes (elles sont à bout jaune, ce qui est dommage), chapeau feutre, et belles voitures, se déroule une authentique histoire de policiers et de gangsters. Pour... Lire l'avis à propos de Mob City

Avatar coolargol
7
coolargol ·

Très bonne série.

Je viens de voir les 2 premiers épisodes et je dois dire que j'adore. Pour le moment, l'intrigue semble plutôt bien équilibrée entre force de l'ordre, ripoux et gangsters. Cet équilibre devrait perdurer puisque dès le premier épisode le narrateur, explique les différents camps (Blanc, noir et gris) et cela semble être un peu comme "l'architecture" de cette série. Je trouve cette série très bien... Lire la critique de Mob City

Avatar Phantom101
9
Phantom101 ·

L.A. Confidential

Après avoir été gentiment évincé du poste de showrunner pour la série The Walking Dead, Frank Darabont rebondit en créant et réalisant Mob City. Composé seulement de six épisodes de 45 minutes, le réalisateur ne sacrifie pas pour autant la présentation des personnages afin de rentrer directement au cœur de l’intrigue. Au contraire, durant les deux premiers épisodes, on découvre l’ensemble des... Lire l'avis à propos de Mob City

Avatar tzamety
6
tzamety ·

Une atmosphère reconstituée !

Mob City met en scène la vie de gangsters à Los Angeles (LA) en 1947. Cette série est inspirée du livre L.A Noir de John Buntin publié en 2009. Contrairement à ce qu'on pourrait le croire, ce n’est pas vraiment une adaptation du célèbre jeu vidéo L.A. Noire (de Rockstar Game) qui mettait en scène l'un des plus gros fait divers de l'année 1947, l'affaire du Dahlia Noir. Le 15 janvier 1947, une... Lire la critique de Mob City

Avatar solitaire
6
solitaire ·

Critique de Mob City par FredP

Mais cet aspect psychologique passionnant se perd dans les dialogues et le manque de rythme global de la série qui ne donne que l’impression d’être un cliché ambulant du genre sans rien y apporter. Dommage, vu l’équipe et le travail déployé sur l’ambiance on s’attendait à mieux Lire l'avis à propos de Mob City

Avatar FredP
5
FredP ·

L.A. Noire 2

Après son départ de The Walking Dead, on attendait bien évidemment le retour de Frank Darabont qui, s’il semble avoir dit au revoir au cinéma pour le moment, s’épanouit à la télévision. C’est avec Mob City (ex-L.A. Noir, ex-Lost Angels, deux excellents titres, soit-il dit en passant) qu’on le retrouve, minisérie de 6 épisodes qui raconte à sa façon la lutte entre la police et la... Lire l'avis à propos de Mob City

1 1
Avatar CeeSnipes
7
CeeSnipes ·

Bof

Bon casting mais scénario bâclé et mise en scène trop alambiquée pour être honnête. Enfin je dis bon casting mais je déteste Jon Bernthal donc déjà ça c'est fait... Le fond historique et mafioso est intéressant. Et puis il y a Simon Pegg ^^ L'idée était intéressante. Montrer une intrigue macro (la mafia, les luttes de pouvoir au sein de Los Angeles pendant la prohibition) par le biais d'une... Lire la critique de Mob City

Avatar Valentin Morisseau
5
Valentin Morisseau ·