Encore sur le cul

Avis sur Monster

Avatar Ckai
Critique publiée par le

Je prie Dieu Urasawa depuis que j'ai terminé 20th Century Boy. J'ai une grande admiration pour cette homme capable de pondre des histoires hallucinantes. Je connaissais déjà Monster et ses grandes lignes, mais sans savoir pourquoi je ne m'étais jamais intéressé à la fin du manga comme de l'anime, sûrement faute à ma jeunesse et à mes centres d'intérêts moins passionnants. Aujourd'hui le pêché est pardonné car l'intégrale de Monster j'ai terminé. Ce que j'en ai pensé ? Ma note en témoigne d'elle même. Je n'ai pas adoré, je suis resté bouche bée devant ces 74 épisodes et je mangeais ce thriller à mon rythme, en appréciant chaque bouchée de mystère et j'en suis ressortis (très) fort admiratif en me posant toujours quelques questions sur le dénouement et l'histoire en elle même comme sait le faire Urasawa.

Et tout commence pourtant si bien.

Kenzo Tenma est un chirurgien de renom en Allemagne. Tout le monde le félicite pour ses talents et mène une vie agréable dans un cadre très soigné. En couple avec la fille du directeur de l'hôpital où il travaille, il est promis à une grande carrière dans la neurochirurgie, mais est néanmoins obligé de suivre les directives à la lettre et est souvent obligé de faire passer l'utilité avant le sens moral comme cette fois où, un patient turc est arrivé avant un chanteur d'opéra qu'il du sauver en dépit de l'homme turc pour soigner les apparences et maintenir en vie quelqu'un qui pourrait plus être redevable envers l'hôpital qu'un pauvre. "Les vies n'ont pas la même valeur " lui a disait sa fiancée et à chaque fois qu'un tel dilemme se tenait face à lui, il se répétait sans cesse que c'est faux, que les vies ont toutes la même valeur. Ce jour là, un enfant est arrivé aux urgences avec une balle dans la tête et de l'autre côté il y avait le maire mal en point et sa promesse d'augmenter le revenu de l'hôpital. Moral à fait que Tenma opéra l'enfant, destin à fait qu'il ressuscita un monstre.

Il y a tant de chose à dire sur Monster que j’hésitais vraiment à en faire une critique par peur de ne pas être capable de le vendre correctement. Si Monster est un must watch, c'est pour son histoire, son atmosphère et ses personnages. Honnêtement regarder cet anime n'est pas amusant, le début parait lent et le temps d'introduire le puzzle gigantesque aux spectateurs peut rebuter certains. Mais lorsque les pièces commencent à s'assembler, le résultat est impressionnant. Il faut être patient, comprendre les situations et savoir correctement décrypter les messages. 74 épisodes ce n'est pas rien, mais dites vous qu'à chaque épisode quelque chose se passe. On peut par exemple apprendre une broutille dans l'épisode 10 et voir que cette information qui semblait insignifiante coïncide parfaitement avec un mystère qui nous est donné 30 épisodes plus tard. On peut également voir tous les tableaux se remplir doucement parce que même si la plus grosse enquête est présentée dès le début, d'autres énigmes, d'autres affaires importantes qui auront l'air sans rapports viendront compléter nos soupçons principal et c'est impressionnant qu'une telle quantité d'informations diverses réussi à d'emboîter parfaitement avec le reste.

Du côté des personnages c'est tout autant parfait. Les gens sont simple, humain, parfois bête, parfois intelligent et la ou ça fait fort c'est que leur humanité influe fort sur le personnage principal, sur Tenma. Monster, déjà que le grand méchant possède un charisme étonnant, sait proposer un large éventail de personnage secondaire différent, mais aucun d'eux n'est jamais la par hasard et tous autant qu'ils sont font avancer l'histoire dans le bon ou dans le mauvais sens. Les fameux traits d'Urasawa qui savent jouer avec les expressions collent si bien à cette animation d'époque (m'enfin 2004 n'est pas si vieux vous me direz) qu'elle est un autre point fort de l'anime. Je ne verrais pas Monster adapté en anime avec ce qu'on pourrait faire aujourd'hui, il faut que les plans soient fixes, que les couleurs restent ternes et que le tout donne cette fameuse atmosphère peut être sinistre mais intriguante qui vous scotche à votre fauteuil des heures durant.

Si vous aimez les thrillers, des personnages énigmatiques au charisme impénétrable, une longue histoire mystérieuse nouée de tous les cotés couplée d'une chasse à l'homme, je vous recommande fièrement Monster. Je ne dis pas qu'il plaira à tout le monde, j'en vois beaucoup dire qu'il vise plus les esprits mûrs et je rejoins cette avis. Peut être pour ça qu'il ne m'attirait pas quand j'étais enfant, mais aujourd'hui il m'a fait beaucoup d'effet et m'en refera encore quand je prendrais le temps de lire la version papier. Naoki Urasawa est un maître incontesté du genre et prouve une nouvelle fois qu'il maîtrise son oeuvre comme personne d'autre, dans cette adaptation de qualité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3959 fois
16 apprécient · 2 n'apprécient pas

Ckai a ajouté cet anime à 10 listes Monster

Autres actions de Ckai Monster