Il était une fois, un monstre sans nom.

Avis sur Monster

Avatar Duncan Kalyon
Critique publiée par le

Comme la plupart des séries du début des années 2000, j'ai découvert Monster sur Canal+ (ah la bonne époque où Canal+ diffusait encore des séries animées en clair) sans pour autant être parvenu jusqu'au bout (vous allez comprendre pourquoi à la fin de cette "critique"). J'en avais gardé un excellent souvenir, et force est de constater que mes souvenirs ne m'ont pas trahi et que j'ai eu bien raison de craquer pour l'intégrale de la série en DVD, même si cela m'a pris un bon mois pour tout visionner.

"Réalisme", voilà le premier mot qui me vient à l'esprit. Un terme pourtant pas si souvent utiliser dans les mangas et les animés. Si dans la plupart de ces derniers les héros sont très jeunes (surtout des adolescents), dotés de supers pouvoirs (généralement cachés) et très beaux, dans Monster il n'en est rien, ou presque. De plus, si vous êtes du genre à raffoler des combats de titans que seuls les mangas sont capables de nous proposer, passez tout simplement votre chemin. Monster, c'est un tout simplement un excellent thriller avec des dessins et une mise en scène simples et sobres, mais diablement efficace. A titre indicatif, on peut tout à fait le comparer à Perfect Blue de Satoshi Kon.

Je ne peux que conseiller très vivement cette excellente série qui n'a finalement qu'un seul défaut : sa longueur. 74 épisodes au compteur, de quoi perde le fil si l'on n'y prend pas garde. Quoique, même en me contentant d'un DVD par jour, histoire de bien assimiler chaque indice de chaque épisode, j'ai quand même réussit à en perdre des morceaux. Cela vaut surtout pour les repères temporels. Probable qu'il aurait été peut-être mieux qu'elle soit un tout petit peu plus courte, mais bon finalement cela ne m'a pas tant dérangé que ça.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 422 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Duncan Kalyon Monster