Gommettes au LSD & pelotes de laine

Avis sur Motherland: Fort Salem

Avatar rewind
Critique publiée par le

La bande annonce m'avait intrigué.

Nous sommes dans une uchronie.
Les sorcières de SALEM n'ont pas été brûlées en place publique, elles ont passé un accord avec les pères fondateurs de ce qui allait devenir les Etats-Unis d'Amérique.

Il n' y a pas d'armée régulière ce sont donc les sorcières et leurs descendantes qui assurent cette fonction. Armée intégralement féminine, du sommet de la chaine de commandement au simple soldat.
La scène d'ouverture est efficace,

un attentat est commis par une sorcière lors d'une cérémonie officielle.

C'est donc le seul moment intéressant du pilote, après ça se dégrade.
Mention spéciale FX Lidl lors de la fuite en voiture du début, vraiment dégueulasse.

Donc nos chères recrues passent par un camp d'entrainement, elles portent des rondins en groupe, parcours d'obstacles sous la pluie sans la moindre pression. Là premier écueil, la sauce ne prends pas même avec de la bonne volonté. Pour se détendre, après le boot camp, nos sorcières de combat se collent des

gomettes au LSD -en forme d'étoiles- derrière l'oreille.

Oui madame, le scénariste est juste défoncé à la coke sans pression.
Le sport de combat des recrues se pratique avec des

pelotes de laines à rallonge,

je ne déconne même pas.
Dans cette réalité les gants de boxe, tonfa, armes blanche, armes à feu n'éxistent pas.
Nos sorcières de combat nous font une Evelyne Deliah à grands coups de tornades et font des vocalises en groupe devant des diapasons. Sans doute pour invoque le scénariste encocaïné afin de mettre un terme à ce calvaire.

C'est le minimum syndical niveau plans, FX, décors et mise en scène, contrairement à l' ouverture.
L'équivalent du sergent instructeur est juste ridicule, une femme qui surjoue l'autorité.
Point positif, les nombreux

fous rires devant ce nanard intégral

une qualité involontaire mais rien que pour ça ce pilote mérite d'être regardé.
Vraiment hâte de voir la suite.
9/10 Je recommande vivement.

dont 8,5 points pour les fous rires

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1541 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de rewind Motherland: Fort Salem