Une Mouche délicieusement sarcastique et ironique.

Avis sur Mouche

Avatar JéJé fait son Bagou
Critique publiée par le

-Vous connaissez ce sentiment quand un homme vous envoie un texto un mardi à 2h du matin et qu'il vous demande si il peut passer vous voir. Alors il faut faire comme si vous veniez de rentrer vous-même, sortir du lit, boire une demi bouteille de vin, prendre une douche, toute épilée. Extraire de vos tiroirs des dessous sexy assorti à vos porte-jarretelles et attendre près de la porte que la sonnette retentit.
(La sonnette sonne)
Et là vous ouvrez la porte comme si vous aviez oublié qu'il devait passer. "Oh salut."
-Salut.
-Salut ...
-Salut ...
-Salut... et bim on s'y mets de suite... après quelques va-et-vient plutôt basique, vous vous rendez compte qu'il est gentiment en train de se diriger vers votre anus. Vous avez un peu bu, il a quand même fait l'effort de venir jusqu'ici, donc vous le laissez faire. Ce dont il est transporté...
- Ahhh je suis transporté.
- Et le lendemain vous le retrouvez assis habillé au bord du lit. Il vous contemple, et il vous dit...
- C'était incroyable hier soir.
- Vous dites que c'est un brin excessif mais il continue et il dit que...
- C'était vraiment extraordinaire parce que j'avais jamais réussi à le faire dans le... dans le cul avec qui que ce soit avant.
- Il faut admettre que son pénis est assez large.
- Ça a toujours été un de mes fantasmes et j'ai jamais trouvé avec qui le faire.
- Il vous caresse les cheveux et vous lance un authentique et véritable...
- Merci.
- C'est assez émouvant puis il vous embrasse tendrement... il s'en va et vous, vous passer le restant de la journée à vous demander: '' est-ce que j'ai un trou de balle géant?''

J'ai cru comprendre que la série Mouche de Jeanne Herry produite par Canal+ ne fait clairement pas l'unanimité car elle serait la quasi-copie conforme de la série anglaise Fleabag de Phoele Waller Bridge. N'ayant pas vu la série originale je n'ai donc aucun point de comparaison et j'ai pu entièrement profiter de la version française que j'ai trouvé absolument génial.

J'ouvre une petite parenthèse:
Pour ce qui est des critiques faites à l'égard de cette série comme quoi ce n'est qu'une pâle copie, je tiens tout de même à souligner que nos chers amis américains et anglais se régale sur notre dos depuis de nombreuses années en réadaptant également de nombreux films cultes bien de chez nous. Certains également plan par plan comme avec cette série si j'ai bien compris et cela n'a pas empêché le public français d'y adhérer. Je ne vois donc pas ce qu'il y a de mal à ce que nous fassions de temps en temps de même. Même si bien entendu cela ne fait pas forcément gage de qualité. Je jugerai pleinement le jour où je verrai la série originale, en attendant je ne peux faire qu'une petite parenthèse

Je ferme la parenthèse.

Avec mouche Canal+ a réussi le pari de nous faire rire avec allégresse à travers une histoire singulière subtilement écrite avec des dialogues marquants, appuyée par une Camille Cottin absolument délicieuse et terriblement irrévérencieuse rappelant un peu son fameux premier rôle dans "La Connasse".

Le récit tourne au plus près de l'héroïne principale qui se livre à nous sans la moindre retenue ni censure comme si nous étions son journal intime. Les termes abordés peuvent parfois au premier abord presque choquer, vu qu'elle parle de se faire enculer tout en le démontrant avec une normalité déconcertante qui m'a beaucoup amusé.

**La comédienne sous les traits de son personnage se lache et tant pis si ça peut heurter car après tout c'est son histoire et pas la nôtre. **

Le scénario s'appuie sur le ressenti de Mouche qui malgré le fait qu'elle étale sa vie sans barrière cache tout de même quelque chose que l'on a du mal à percevoir et qui vient nous baffer lors du dernier épisode. Finalement cette série est une forme d'exutoire par une femme profondément marquer par un événement tragique arrivé dans son passé l'amenant à un phénomène devenu pathologique chez elle. Sans le savoir toute la trame de la série ce focalise sur la question, comment a-t-elle fait pour en arriver là?

Néanmoins cette faculté à aborder des sujets délicats voir très sensible ne tombe jamais dans la facilité ni le cliché, conservant toujours une vision grandement réaliste.

La technicité autour de cette série est plutôt efficace se servant d'une mise en scène au plus près de ses personnages, conduisant la comédienne à parler directement aux téléspectateurs en fixant la caméra. Certes l'ensemble des divers plans n'a rien de bien imaginaire, mais cela reste suffisamment efficace pour ne pas gâcher le moment.

La série porte bien entendu une dimension fortement féministe mais jamais lourd dans son propos. Je pense au contraire qu'elle ferait du bien à certains messieurs.

L'ensemble des comédiens sont superbement choisi. Une ribambelle de personnages très amusant gravitant autour d'une Camille Cottin alias Mouche absolument géniale. Des protagonistes aux physiques où pratiques assez caractéristiques, comme avec Stanley Weber du nom très soigné pour la série de Trou de balle parce que vous l'aurez compris il aime enculer les filles sauf qu'il a jamais pu le faire jusqu'à ce qu'il rencontre Mouche.

Benjamin Lavernhe dans le rôle de Dents de castor est également très amusant, c'est le genre de type ultra lourd qui ne comprend rien de rien même les blagues les plus simplistes soit-elle. Lorsque celui-ci fait l'amour il ne cesse de parler et de décrire ce qu'il fait à voix haute amenant Mouche à dire que c'est comme si elle coucher avec un présentateur sportif pour la télé.

Voilà à peu prêt le type d'humour noir sarcastique que vous aurez ce concentrant beaucoup autour du Sexe.

À retenir également les comédiens Pierre Deladonchamps dans le rôle de l'ex pas vraiment ex dépressif du ménage; India Hair (Nini) la meilleure pote farfelue, Suliane Brahim la soeurette coincée du string, Didier Flamand le papa à coté de ses pompes, Youssef Hajdi le conseiller bancaire dépressif envers les femmes, Bruno Blairet le beau frère alcoolique et la diabolique belle mère Marraine incarnée par une Anne Dorval en forme.

Une pléiade de personnage tous plus amusants et authentiques les uns des autres, conduisant à un bon nombres de séquences hilarantes. Un véritable mélange de personnalité savoureux.

CONCLUSION:

Mouche est une série délicieuse à l'humour noir scabreux conférant une approche du sexe totalement décomplexée et burlesque. Une série distractif qui se dévore allègrement dans un flegme aux nuances douce et amère avec ses personnages. Camille Cottin sans filtre est au au top brisant continuellement le politiquement correcte pour mon plus grand plaisir, faisant part de son cynisme ainsi que de son sarcasme avec une facilité déconcertante.

Une petite première saison de 6 épisodes qui privilégie la qualité à la quantité, je ne serai absolument pas contre une saison 2 bien au contraire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 402 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de JéJé fait son Bagou Mouche