You're...going to LOVE ME !

Avis sur My Little Pony: Les Amies c'est Magique!

Avatar Petite_Plume
Critique publiée par le

Si on m'avait dit que j'écrirais un jour une critique positive sur un dessin animé adapté de Mon Petit Poney, je n'y aurais pas cru (Je voulais mettre ça comme titre au départ, mais ça ne tenait pas).

Pour moi, Mon Petit Poney, ça avait toujours été une marque de jouets pour petites filles (j'en avais déjà quelques uns quand j'étais plus jeune), avec des poneys de toutes les couleurs aux crinières de toutes les couleurs² et avec un dessin sur le flanc. C'était aussi une licence de mauvaises adaptations vidéoludiques ou audiovisuelles dont la médiocre qualité n'avait d'égal que leur niaiserie. C'est pourquoi, quand on a commencé à me parler de "My Little Pony : Frienship is Magic" et de me le recommander de tous les côtés, je n'étais pas très motivée, mais j'étais surtout étonnée du succès de cette série. Ma curiosité a fini par être suffisamment titillée pour que j'aille jeter un oeil à cette série.

Eh ben en fait c'est génial.
Si on pouvait insérer des images dans les critiques, je vous ferais une comparaison entre les graphismes des anciennes séries et de celle-là, car c'est probablement ce qu'on remarque en premier : les poneys sont dessinés d'une manière très "cartoon", avec des contours épais et peu de détails ; les couleurs sont acidulées, ni trop pastelles ni trop flashy, et surtout, ni trop rose. Ce n'est pas parce que c'est une série pour petites filles qu'il faut nous servir du rose à toutes les sauces, non mais !

Les personnages sont variés et attachants, surtout les six héroïnes (et Spike, n'oublions pas Spike !), et il est important de noter que le doublage américain est d'excellente qualité. La VF lui est inférieure, mais reste d'assez bonne qualité. J'ai entendu bien pire.

Au niveau de l'histoire, elle pourrait faire un peu peur : Twilight doit étudier la maAàgiìe de l'AaÀmiîtié, et faire des rapports à la PrÌincesse CelestiaAàaH... Ainsi, à la fin de chaque épisode, Twilight écrit une lettre à la princesse et lui rend compte d'une nouvelle leçon qu'elle a appris sur l'amitié, qui fait office de "morale de l'histoire". Mais cette morale n'est jamais trop intrusive. Elle n'est pas imposée aux spectateurs, et les incite en général à faire la part des choses. Ainsi, dans un épisode, Fluttershy et Rarity se sentent toutes les deux obligées de faire quelque chose qui ne leur plait pas parce qu'elles pensent que sinon, elle décevront l'autre. Elles se confient individuellement à Twilight qui, malgré son envie de mettre les choses au clair, s'efforce de ne pas révéler les secrets qui lui ont été confiés. Il apparaît que, s'il elle l'avait fait, elle aurait évité bien des problèmes à ses amies. Ainsi, l'épisode évoque certes qu'il est important de savoir garder un secret, mais montre que, parfois, il peut être bon de transcender cette règle.
Passés les deux premiers épisodes, il n'y a pas vraiment d'histoire. On se contente de suivre la vie des poneys, qui ne manquent pas de vivre des aventures déjantées en tout genre.

Car MLP est aussi très drôle. On y trouve des gags pour tous les goûts : certains font très "cartoon" à base de poneys qui se cognent, d'autres sont basées sur l'exagération, les jeux de mots, des situations totalement inattendues, les caractères des personnages. Cette série a réussi à me décrocher plusieurs éclats de rire, et je n'ai pas le rire facile devant mon écran.

La musique n'est pas en reste, puisque on trouve des thèmes énergiques, souvent très drôle et parfois même carrément parodiques. Ah oui, et les poneys chantent, aussi, à l'occasion. Mais, encore une fois, ces chansons ne sont pas des banales comptines pour enfants : pleines d'énergies, elles donnent envie de bouger et restent dans la tête (j'écris cette critique en écoutant "Winter wrap up", qui est selon moi la meilleure de la série. Qui c'est qui va se trémousser toute la journée ?)

Pour couronner le tout, la série fourmille de petits détails et de bonnes trouvailles qui lui donnent un charme certain : "everybody" devient "everypony", les poneys frappent le sol de leurs sabots pour applaudir... il y a même une explication aux dessins que les poneys portent sur le flanc. Mais je vous laisse découvrir le reste par vous-même =)

Je ne peux donc que vous recommander cette excellente série qui sait s'adresser à tous les publics (elle contient certaines références ou certains gags que les plus jeunes ne saisiront probablement pas), pour peu que vous vous sentiez capable de regarder une série dont le titre commence par "My little pony". Ouch, que c'est dur de se défaire de ses préjugés...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2733 fois
27 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Petite_Plume My Little Pony: Les Amies c'est Magique!