Avis sur

Non mais t'as vu c'que t'écoutes

Avatar Enkik
Critique publiée par le

Il fût un temps où pour étaler sa "culture" sieur the sun n'avait qu'à balancer des anecdotes sur des sujets qui était cool, dans le vent, swagg et bien d'autre adjectifs encore.

Mais comme le dis le proverbe: La culture c'est comme la confiture, moins t'en a plus tu l'étale.
Et nous n'y avons pas coupé, une revue de critique musicale sur les chansons du top 50, et qu'est ce qu'on critique? le fond. Alors que le procédé soit mal honnête à la base tant pis j'ai envie de dire, mais que l'analyse le soit à ce point là, ça fais peur.

Il pourrait analyser le bateau ivre et en déduire que c'est la plus grosse merde du monde, chez Rimbaud il va en trouver de l'"échec de rime", enfin sa façon de voir les rimes, et puis en plus de ça pourquoi forcément rimé? Si l'artiste introduit une harmonie sans rime où est le problème? Et même pourquoi forcément une harmonie? C'est il au moins posé des questions sur l'art ou c'est il seulement contenté de montrer qu'il savait vite fais deux trois truc? C'est le genre de mec qui aurait insulté stravinsky pour son sacre du printemps.

Mais jusque là rien de dramatique me direz-vous, il veut paraître cultivé et intelligent tant mieux pour lui et tant pis pour ceux qui se font berner, mais ce qui me tue c'est ça morale à deux balle, surtout sur les chansons qui parlent d'amour, il y connait rien c'est evident. il a une conception médievale des relations amoureuses, mais comme le disait si justement Donald Draper:

"What you call love was invented by guys like me, to sell nylons. You're born alone and you die alone and this world just drops a bunch of rules on top of you to make you forget those facts"

Maitre gims a bien plus de maturité en terme de relations amoureuse que Linksthesun et ça saute aux yeux, déjà parce que le seul philosophe qu'il connaisse est Kant (chose qu'il nous rapelle sans cesse), mais aussi parce que Gims ne sacralise pas la femme, ce n'est pas pour lui une Déesse elle est un être humain comme un autre avec des désirs comme les siens et des doutes comme les siens, de son côté Links est plein d'une morale pré-mâché, il se pense hors du troupeau mais il l'est seulement parce qu'il est trop lent pour le suivre, il lui cours après en espérant un jours en faire partis. Il jongle avec des concepts qu'il n'a jamais éprouvé, m'enfin on pourra au moins lui accordé qu'il est en partis Kantien, ça lui fera plaisir.

Et puis sa peudo culture vraiment me tape sur le système, "Baudelaire c'est mon poète préféré ouaiiiis" "pourquoi?" "Parce qu'il fais de la poésie et que c'est le seul de j'ai étudié en cours", Baudelaire est à des années lumières de sa compréhension au vu de comment il juge les musiques et au vu de sa pensée en carton, en dehors de deux trois auteurs tape à l'oeil, et de la culture populaire pour abreuver son public, et hop tout le monde vous dis, "voilà, les geeks c'est pas que des deumeuré, il y a des gens intelligents et cultivé et tout"

qu'on ne se méprenne pas je n'ais rien contre les geeks c'est simplement leur complexe d'inferiorité véhiculé par de jeunes être pubère, que les parents tentent vainement de faire sortir à la lumière du jour et qui disent "avec tes jeux d'abruti qui te ramolissent le cerveau", et les tentatives (désespéré) de ces jeunes de faire passer cette culture pour ce qu'elle n'est pas qui m'ennuie

Enfin pour finir je voudrais cité M. Rilke:

"Lisez le moins possible d'ouvrages critiques ou esthétiques. Ce sont, ou bien des produits de l'esprit de chapelle, pétrifiés, privés de sens dans leur durcissement sans vie, ou bien d'habiles jeux verbaux ; un jour une opinion y fait loi, un autre jour c'est l'opinion contraire. Les oeuvres d'art sont d'une infinie solitude ; rien n'est pire que la critique pour les aborder. Seul l'amour peut les saisir, les garder, être juste envers elles. "

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 512 fois
2 apprécient

Autres actions de Enkik Non mais t'as vu c'que t'écoutes