So long, Marianne

Avis sur Normal People

Avatar matteop
Critique publiée par le

Si les deux protagonistes de la série étaient normaux, alors je rêverais de vivre dans leur univers, dans leur "norme”. Car, et c’est le moins que l’on puisse dire, Marianne et Connell ne se fondent pas dans la masse. C’est comme ça qu’ils se trouvent incessamment.

Cette série est l’histoire de deux personnes qui se comprennent et qui s'aiment passionnément malgré toutes les forces extérieures qui peuvent surgir au long du récit.

En ce sens, l’ambiance se veut volontairement malsaine par moment : du bal du lycée au voyage post-diplôme, en passant par les repas familiaux les enterrements et les soirées universitaires. La superficialité est partout et les deux protagonistes s’en détachent tant bien que mal au fil de cette série qui dépeint ces relations sociales de manière extrêmement brutale.

Même si les deux, Marianne et Connell, ne vivent pas l’idylle telle qu’on a tendance à l’imaginer, puisqu’ils se séparent assez souvent, sous contrainte ou même dû à des malentendus, leur amour et surtout leur désir l’un pour l’autre reste intacte à chaque fois qu’ils se retrouvent.

Leur amour n’est pas parfait, les décisions qu’ils prennent non plus. Ils évoluent énormément au fil de la série et prennent tous deux des trajectoires différentes durant leurs jeunes années. Mais la force de la série réside dans ce réalisme brutal, dans les imperfections des protagonistes et de l’univers qui les entoure, dans l’éloge de la simplicité et de ce qui devrait constituer la norme et surtout dans cette histoire d’amour entre deux êtres qui ne forment qu’un corps et qui parait incassable, seul face au monde.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 427 fois
14 apprécient

Autres actions de matteop Normal People