Une réécriture désenchantée

Avis sur Odysseus

Avatar Claudia Klein
Critique publiée par le

Il est ambitieux et risqué de s'attaquer à l'Odyssée d'Homère, mythe grec fondateur de notre civilisation occidentale.. Et c'est le concept même de réécriture qui m'a poussé à regarder les premiers épisodes de cette série (histoire de voir comment les européens s'en sortent face au monstre américain).

On assiste alors à un huit-clos entre la famille d'Ulysse et les (quelques) habitants de la (minuscule) Ithaque. Les épisodes s'enchaînent sans grand suspense et le téléspectateur se rend vite compte que l'attente désespérée du Roi Ulysse par ses sujets transforme la respectueuse île d'Ithaque en asile de fous où la conspiration règne. De là,
la monotonie de l'action prend place : prétendants se battent/ nostalgie de Pénélope/ cité en crise/ besoin d'un chef.

La série ne devient réellement intéressante qu'au retour d'Ulysse : Mais Ulysse n'est plus. C'est un homme fatigué, paranoïaque, nostalgique, froid, brutal, méfiant envers tous,... Ses aventures ont transformé l'homme : tout l'intérêt de la série est là. On est loin de l'Ulysse rusé qui use de sa raison. Au final, il est nettement moins fascinant que sa légende le prétend. Il apparaît faible et ses affects dictent ses décisions : un régime tyrannique se met en place.

Au niveau de la réalisation, on est très très loin d'une somptueuse série comme "Rome". Evidemment on est très très loin des 100 000 000 $ de budget ! Les décors sont assez vides, fades, les plans larges, les figurants peu nombreux. Quant aux acteurs, leur jeu est trop théâtral et frôle la récitation... Néanmoins ils sont bien choisis : mention spéciale à Niels Schneider dans le rôle de Télémaque. En effet, le fils évolue comme son père mais dans une logique démocratique pour prendre le trône (opposition père/fils). Acteur franco/canadien prometteur vu notamment dans les films de Xavier Dolan.

En résumé, bien que les failles techniques et le manque de moyens financiers viennent salir l'ambition d'Odysseus, cette dernière reste selon moi "à voir" ne serait-ce que pour se plonger dans l'ambiance de mythologie grecque (genre trop peu exploité !) avec par exemple les illustrations des rituels de ce temps comme : sacrifices/offrandes aux dieux ; lavage du corps à l'huile (par un racloir nommé "strigile") ; rapport de soumission entre grec/troyen...
Il faut aussi saluer Arte qui a l'audace de nous diffuser une série française originale en nous proposant un tout autre univers et surtout un tout autre niveau qu'un épisode de "Plus Belle la Vie" !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 747 fois
3 apprécient

Autres actions de Claudia Klein Odysseus