Une première saison qui m'a emporté, une saison trois à deux intrigues !

Avis sur Once Upon a Time

Avatar Romain Bouvet
Critique publiée par le

Quand Once Upon a Time a été annoncé pour être diffusé en France, j’ai été emballé de suite, sans véritablement savoir sur quoi j’allais tomber. En arrêt longue durée et en tête-à-tête la plupart du temps avec ma petite puce d’un an, j’étais avide de toute nouvelle série télé attrayante se proposant à moi. Quelle bonne idée j’ai eu ce jour-là, tombant sur l’une de mes séries préférées de ces dernières années !
Le jour de ses 28 ans, Emma Swan (Jennifer Morrison), jeune femme sans attache et quelque peu paumée, reçoit une visite inattendue, celle d’Henry (Jared S. Gilmore). Ce dernier se présente comme étant son fils, qu’elle a abandonné dix ans plus tôt ! Ni une ni deux, Emma embarque Henry dans sa petite Coccinelle jaune pour le ramener chez lui. En même temps, c’est un peu ce qu’il veut. En chemin, il lui explique qu’elle est l’élue, la sauveuse ! En écoutant son histoire, Emma comprend qu’Henry pense que Storybrooke dans le Maine se trouve avoir pour habitants des personnages de contes de fées, nos contes de fées, enfermés dans notre monde suite à une terrible malédiction ! La mère adoptive d’Henry, Regina Mills (Lana Parilla) s’avère être la maire, hautaine et méchante, de Storybrooke. Et selon Henry, elle serait également la méchante reine de Blanche-Neige !
Entre les délires d’Henry, et l’attitude de Regina, Emma fini par s’inquiéter pour son fils et décide de s’installer à Storybrook ! Chose qui ne s’est jamais produite dans cette petite ville. L’horloge de la ville, arrêtée depuis toujours, se remet alors en marche ! Comme un signe du destin…
Si Henry tient tant à ce qu’Emma reste à Storybrooke, c’est qu’il est persuadé que sa mère est la fille de Blanche-Neige (Ginnifer Goodwin) et de Charmant (Joshua Dallas) et, surtout, qu’elle est « l’arme » pour contrer la malédiction de Régina ! Que c’est donc, grâce à elle que tous les habitants de Storybrooke vont retrouver la mémoire et ainsi tous se rappeler qui ils étaient dans la forêt enchantée.
Suivant les conseils d’Archie Hooper (Raphael Sbarge), ou Jiminy Cricket, Emma décide de rentrer dans le jeu d’Henry. Histoire de ne pas le brusquer le petit garçon, de passer du temps avec lui, de veiller à son bien-être et histoire de faire enrager Regina avec qui le courant ne passe pas du tout. L’opération Cobra est en marche ! Et le courant passe bien entre Emma et son fils. Ce qu’Emma ne sait pas, c’est qu’Henry ne divague absolument pas ! Storybrooke est bien devenu le nouveau lieu d’habitation de tous les héros de nos contes de fées d’enfant ! Malheureusement, Emma n’y croit pas une seconde, dur dans ces conditions de mettre fin à une malédiction.
Outre Regina, Emma va se faire un autre adversaire, de taille, avec monsieur Gold (Robert Carlyle), ou Rumplestiltskin. Elle pourra compter sur des alliés comme le shérif Graham (Jamie Dornan), le Chasseur, Ruby (la sublime Meghan Ory), le Petit Chaperon Rouge, ou encore Leroy (Lee Arenberg), Grincheux ! Tous vont voir leur vie chamboulée avec l’arrivée d’Emma ! Comme si leurs deux vies devaient se rejoindre !
Parallèlement, chaque épisode de la saison nous propose, en même temps que les événements de Storybrooke, des flashbacks dans le passé, dans la forêt enchantée. Toujours sur un personnage, ou deux à chaque fois, souvent en lien avec les événements du présent, histoire de faire écho. On se rend vite compte que tous ces personnages se connaissent, ou du moins sont liés, par celui qui semble tirer les ficelles, Rumplestiltskin !
Bref, j’ai littéralement été emporté par cette série et sa première saison ! Des personnages merveilleusement mis à jour, un casting judicieux et attachant. On suit avec plaisir, et attention, aussi bien les événements de Storybrooke que de la forêt enchantée. On s’amuse à tenter de deviner qui est qui, et à découvrir les liens, inédits, liant les personnages. Une bonne intrigue, haletante avec un final, attendu, et réussi.

SAISON 3
Once Upon a Time, si elle n’est pas une série extraordinaire ou mainstream de fou, reste l’une de mes séries préférées ! Le genre de série qui invite à l’évasion, au rêve ou encore à la nostalgie en nous plongeant dans la suite directe, fantastique et tout aussi imaginaire, de nos contes de fées préférés.
La fin de la saison 2 fut des plus chaotiques ! Tamara (Sonequa Martin-Green) et Greg Mendell (Ethan Embry) réussissaient à kidnapper leur cible : Henry (Jared S. Gilmore) tout en provoquant le chaos à Story Brook, notamment avec la disparition de Neal (Michael Raymond-James), plongé une nouvelle fois dans un vortex le menant dans un autre monde !
En arrivant sur un nouveau monde avec Tamara et Greg, Henry découvre enfin qui est le méchant derrière leurs récents déboires ! Peter Pan (Robbie Kay) ! Henry se trouve, en effet, au Pays Imaginaire ! Si Tamara et Greg sont vite tués, Henry découvre que Peter Pan a de grandes attentes et de bonnes intentions pour lui ! Du moins… en apparence…
Ce dernier cache, en effet, de sombres machinations, au cœur desquelles se trouve le jeune Henry ! Mais, on s’en doute, Henry, ne va pas rester le seul habitant de Story Brook sur l’île ! Emma (Jennifer Morrison), Blanche-Neige (Ginnifer Goodwin), David (Joshua Dallas), Crochet (Colin O’Donoghue), Rumpelstiltskin (Robert Carlyle) et la géniale Regina (la sublime Lana Parrilla) débarquent à bord du bateau de Crochet !
Mais le Pays Imaginaire réserve bien des surprises ! Crochet connaît même Peter Pan et a un passé compliqué sur l’île, Neal y a séjourné, David contracte une maladie terrible, des révélations sont faîtes, Peter s’avère terriblement puissant sur SON île, et surtout Peter et Rumpelstiltskin semblent avoir un passé commun, les deux hommes semblant avoir été, très, très, très proches !
Entre dissensions, révélations, trahisons et retrouvailles, la mission de sauvetage d’Henry s’avère des plus compliquées…
Cette troisième saison s’aborde de façon différente, puisqu’elle se coupe en deux, et ainsi nous offrir deux intrigues !
En deuxième partie de saison, Emma et Henry vivent à New York depuis un an, sans le moindre souvenir de Story Brook et de leur famille si particulière ! En plein cœur d’une histoire d’amour, elle voit débarquer Crochet qui lui ravive ses souvenirs et lui explique que sa famille a besoin d’elle !
De retour à Story Brook, après avoir été attaqué par un singe volant, Emma découvre que ses parents, et le reste de la ville, sont de retour de la Forêt Enchantée, suite à un nouveau sort noir ! Mais personne, à Story Brook n’a le moindre souvenir de ce qui s’est passé durant cette année ! Si ce n’est une grossesse…
Il y a de nombreuses disparitions à Story Brook, des gens qui disparaissent et se transforment en singes volants ! Le pire restant le fait que personne ne sait qui s’en prend ainsi à nos héros… jusqu’à ce que la méchante Sorcière de l’Ouest (Rebecca Mader) ne débarque pour se venger de sa sœur…
Deux chouettes intrigues ! Il ne suffit que d’un épisode à chaque fois pour être de suite captivé, embarqué ! Une plongée au Pays Imaginaire puis la découverte du Pays d’Oz, les scénaristes nous proposent un sacré élargissement de l’univers de la série ! Et que dire du cliff final annonçant l’arrivée d’El…
Mais si on se retrouve avec énormément de nouveaux personnages, et d’excellents personnages, Zelena, Peter Pan, ou encore Robin des Bois (Sean Maguire), et Ariel, la Petite Sirène (JoAnna Garcia Swisher). Et n’oublions pas le Capitaine Crochet qui devient un personnage tête d’affiche et omniprésent. Mais cela se fait au détriment des anciens personnages malheureusement. On ne voit presque plus Grincheux (Lee Arenberg) ou encore moins ma petite Scarlet (Meghan Ory). C’est dommage de ne pas avoir de juste milieu.
Petit mot sur les effets spéciaux, ils ont pris une vilaine claque. Les incrustations sont le plus souvent foirées, les effets ne sont vraiment pas beaux. On en vient presque à s’ébahir lorsqu’on voit quelque chose d’à peu près propre !
Bref, une troisième saison très riche, avec des personnages fabuleux ! C’est plein de bons sentiments, mais cela fait du bien par moment. Et puis, je l’ai déjà dit, mais je le redis quand même, quels personnages géniaux ! On vit ces aventures avec eux ! Vivement la suite !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 205 fois
Aucun vote pour le moment

Romain Bouvet a ajouté cette série à 1 liste Once Upon a Time

  • Séries
    Illustration Top 10 Séries

    Top 10 Séries

    Avec : The Shield, Stargate SG-1, Game of Thrones, Lost, les disparus,

Autres actions de Romain Bouvet Once Upon a Time