Le village dans les nuages Critique de la saison #1 de Once Upon A Time

Avis sur Once Upon a Time

Avatar Glaucome Porte-pinces
Critique publiée par le

Once upon a time - Season #1 - US (2011)

De nos jours, dans une ville du Maine, les contes de fées existent encore. C'est ce que va découvrir une femme au passé trouble qui emménage là-bas...

Seconde tentative avant la reprise des séries de la rentrée 2015...
Une série qui surfe sur la tendance des contes de fées à la TV et au ciné.

Le principe de base est tout à fait recevable : les personnages de nos contes "favoris" sont emprisonnés sous une nouvelle identité par un sort dans notre monde et ne peuvent sortir de leur ville. Seul le sauveur peut briser le cercle magique.

Derrière ce pitch, se cache une série mignonnette et super Cheap, où l'on découvre le passé et une réécriture de la biographie des héros des fameux contes, tout en découvrant leur vie parallèle dans notre monde contemporain.

La qualité des histoires est irrégulière, et dépend parfois de l'affect que le spectateur a déjà avec le personnage.

L'arc principal autour de la rivalité entre le maire et Emma Swan pour leur enfant est parfois redondante et agaçante tout au long des 22 épisodes de cette grande saison.
La fin de la saison est un peu plus rythmée et termine l'arc principal : elle apporte une cohérence nécessaire à l'ensemble qui est parfois un peu trop brouillon et mièvre.

Le plus gênant restera les FX et les HORRIBLES incrustations sur fond vert des paysages et décors moyen-âgeux/féériques,.. DEGUEULASSES...

Au-delà de ces nombreux défauts, OUAT parvient à capter le spectateur par le côté likeable de certains personnages secondaires, et sur le temps, le personnage d'Emma Swan devient plutôt crédible, même si son côté Buffy rencontre les frères Grimm n'est pas vraiment excellent.

J'aurais aimé que la série exploite davantage le côté malsain de certains contes et personnages, et que la réécriture soit parfois plus violente. Mais la nécessité de se plier à un large public familial a certainement du freiner les ardeurs des scénaristes...

Une série que je continuerai en dilettante, en espérant qu'ABC est revu le budget FX à la hausse, et que la série gagnera en DARKNESS car les naiseries ne fonctionneront qu'un temps.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 125 fois
1 apprécie

Autres actions de Glaucome Porte-pinces Once Upon a Time