"C'est que le début"

Avis sur Orelsan : Montre jamais ça à personne

Avatar Aerasya
Critique publiée par le

Orelsan vu à travers les yeux de son p'tit frère Clément.

Des milliers d'heures de rushs sur près de 20 ans de vie pour un portrait palpitant, surprenant et parfois touchant de cet artiste atypique et inventif.
Des débuts d'Aurélien dans son petit appart à Caen entouré de sa bande de potes (Skread, Ablaye et Gringe) au succès international d'Orelsan dans les salles de concert des 4 coins du monde toujours entouré de sa même bande de potes.

C'est franchement incroyable ce qu'ont réussi à réaliser tous les potes d'Orelsan avec cette série documentaire.

Le tout est parfaitement rythmé, et à la manière des musiques d'Orelsan, tout le documentaire transpire de sincérité et d'émotion. Tout ceci donne une dimension humaine à la carrière qu'il a eu la chance d'avoir et cela rend ce documentaire encore plus inspirant et émouvant que pourrait l'être une fiction, alors même que ce n'est pas la force première des documentaires.
Il y a en plus un nombre d'invités assez impressionnants, où on entend plein de point de vue différent, et ça participe grandement à l'authenticité de ce documentaire. Pour comparer à un autre rappeur, la démarche artistique de Nekfeu pour son documentaire sur les étoiles vagabondes était moins sincère selon moi car il gardait la main mise sur le documentaire et il pouvait donc très bien s'inventer une vie dans son doc, on ne sait pas à quel point ce qu'il dit est vrai ou non. Alors qu'ici, la démarche est parfaitement exposé et on sent que le documentaire est réel.

Mais pour autant, le doc garde un bon story-telling, avec une séparation stricte entre les différentes étapes de sa carrière, ce qui permet de bien visualiser les évolutions d'Orelsan. Bref, une mini-série exceptionnelle, je recommande !

Et comme le dit Orelsan à la fin de ce documentaire : "C'est que le début...".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 540 fois
2 apprécient

Autres actions de Aerasya Orelsan : Montre jamais ça à personne