Avis sur

Outlander par -Shivaree-

Avatar -Shivaree-
Critique publiée par le

Attention spoilers jusqu'à la saison 3

Je n'ai pas lu les livres, mais la série paraît adaptée du genre de littérature pour femmes qu'on retrouve en masse chez les bouquinistes. Jamie Fraser c'est un peu l'archétype du fantasme féminin de base : beau, viril, fougueux, impétueux ET sensible et romantique à la fois. Le mec c'est le cliché du mâle alpha, mais il est puceau au début de la série et reste l'homme d'une seule femme (ou presque). C'est le bad boy aux ongles propres qui vous mène jusqu'à l'autel en somme. Il est très polyvalent en plus : on passe de fier combattant à fin conspirateur de Versailles pour finir imprimeur rangé dans la saison trois (je n'ai pas vu au-delà). Du coté de Claire, l'héroïne qui voyage à travers le temps ça vole pas beaucoup plus haut : c'est la meuf fière au tempérament de feu et dure à cuire, mais qui bien sûr reste fâââme au fond. Par ailleurs, tout le monde en veut à sa vertu et elle échappe au viol une bonne demi-douzaine de fois. En fait la série ne fait que revisiter les clichés sur les pays et les époques avec toute une esthétique hyper convenue. On nous réserve un petit détour par les procès en sorcellerie, la France libertine de Louis XV et l'Amérique des années 50/60 avec les poncifs qui vont bien à chaque fois. Bien évidemment la plupart des dialogues sont complètement anachroniques, l'histoire est cousue de fil blanc et tombe dans des incohérences énormes sur la maîtrise des évènements à venir (pourquoi vouloir empêcher le mariage du frère de Randall ?).
Bref, c'est bien pour le divertissement, mais moi je ne peux pas regarder ça au premier degré.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 240 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de -Shivaree- Outlander