Usul en caricature de lui même

Avis sur Ouvrez les Guillemets

Avatar Nicolas Otter
Critique publiée par le

Usul est un type que j’ai toujours trouvé brillant. Tant dans ses chroniques vidéoludique sur jeuxvidéo.com qu’avec son émission mes chers contemporain. Je peux même dire qu’Usul a façonné l’homme de gauche que je suis aujourd’hui, en me proposant des pistes de réflexions dont je ne soupçonnais pas l’existence, ou en proposant des analyses toujours très pertinente mais aussi équilibré, dans le sens ou bien qu’il défendait un pur point de vue de gauche, il essayait aussi de comprendre le point de vue de ses ennemis et de ses potentiels contradicteur, pour démonter leur point de vue ou dénoncer ce qui lui semblait injuste dans leurs démarches intellectuelles. Bref mes chers contemporain , c’était un must see pour tout gars de gauche qui se respecte, avec des émissions brillantes comme l’épisode sur le journaliste ou sur Bernard Friot (bien que je lui préfère, après renseignement, l’alternative Mylondo). Si c’était brillant c’était aussi parce qu’il ciblait bien les problèmes qu’il abordait, et qu’il se permettait de prendre le temps pour aborder ces problématiques avec toutes la nuance et la complexité que ces dernières méritaient.

Mais ça c’était avant, maintenant, il s’est imposé une sorte de cadence à respecter, une sorte de rythme. On a l’impression qu’il ne veut plus dépasser 10 minutes, alors qu’il traitait la plupart de ses sujets en 30, 40 voire 50 minutes. En bref il ne s’imposait aucune limite de temps. De plus, mes chers contemporains n’étaient agrémentés d’aucun élément ludique inutile. C’était une série d’analyse et d’explications et Usul mettait parfois plusieurs mois pour sortir une vidéo d’analyse, de pure analyse sans aucune partie « amusante », bref sur ces 30, 40, 50 minutes de discours, on avait 30, 40, 50 minutes de pure discours politique (au sens premier du terme). C’est lors de la 4éme émission d’Usul que je me suis dit que je devais écrire une critique. Car bien que les autres émissions ait été très moyenne, aucune n’était factuellement fausse. Certes elles n’avaient pas la finesse de ces grandes sœurs, mais avaient au moins la décence de défendre un point de vue valable (ceci dit, difficile d'être finaud sur 10 petite minutes dont la moitié seulement est du discours politique véritable)
.
Je vais rapidement expliciter mon avis sur les 4 épisodes que j’ai vus. Le premier épisode sert principalement à rassurer ses auditeurs sur le fait que Usul n’a pas changé et qu’il est bien toujours indépendant, il n’y a pas vraiment d’infos nouvelle sur cet épisode, vous voulez du qualitatif, regarder MCC sur le journaliste. Il n’apporte rien, mais en effet, ça reste du Usul. Le deuxième parle des manifs étudiantes et bien qu’il parle d’un problème réel, ça n’a ni l’impact, ni la profondeur qu’on attendait d’un Usul, bref pour moi il a un peu brassé du vent, il n’a pas dit grand-chose. Le Troisième, c’est un peu la même, en quoi est il important de parler de Dorothée, vous voulez une analyse bien plus pertinente et bien moins brouillonne sur le travail, Regarder le MCC sur Bernard Friot. Quant au Quatrième épisode, Usul n’explique pas les différences vraies différences fondamentales entre la gauche et la droite, la différence de conception sur la liberté, la différence sur l’individualisme Vs collectivisme. Là il est dans le cliché, la droite c’est les mauvais et ils sont égoïste, et la gauche c’est les gentils ils partagent tout. Le problème avec ça c’est que ce n’est pas une bonne analyse et que pour avoir une analyse comme celle la j’en parle à Roger le pilier de bar du coin. Usul ne permet donc pas au gens de gauche de savoir convaincre les gens à qui il parle, il ne change pas leur paradigme ou ne les fait plus réfléchir comme il avait l’art de le faire avant. Non au lieu de cela, il les confortent bêtement dans leurs opinions. Pour moi, ça sert à rien.

Après le visionnage de ces 4 épisodes, je pense qu’Usul est dans cette émission, l’ombre de lui-même. Désormais il brasse du vent et des idées qu’il avait déjà présentées de manière bien plus intelligente avant. Le maitre ressasse son propre passé et il propose a présent, une vision caricaturale et bien peu nuancé de la politique. à moins bien sur qu'il n'ait pas le temps pour être plus subtile Ceci dit, ça reste son choix et je pense que c'en est un mauvais. Sérieux, qu'il se soit planté comme ça, ça fait quand même bien chier, mais au final ce qui est le plus dérangeant, c'est qu’Usul soit devenu une caricature de lui-même. EDIT: L'épisode 8 et 9 réussisse à retrouver la flamme qu'avait Usul lors des MCC. Il ne se perd plus en divagation et les jeux de mots (Usulmane) et les petites illustrations comique font véritablement partie du propos et le renforcent. Ceci dit, ce ne fut visiblement qu'une bonne passe il redevient médiocre par après.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2279 fois
23 apprécient · 12 n'apprécient pas

Autres actions de Nicolas Otter Ouvrez les Guillemets