Overtiède

Avis sur Overlord

Avatar Bastral
Critique publiée par le

Momonga, joueur de MMORPG, se retrouve coincé dans son avatar de dieu-squelette-malveillant à la fermeture des serveurs et propulsé avec sa citadelle dans un autre monde.

Bienvenue dans l’univers "MMO n°2706"...

...dont on peut dire qu’il ne se démarque en rien des 2705 premiers.

Malgré tout, il assez bien développé, grâce à de multiples arcs narratifs secondaires —et des personnages— généralement réussis, comme tout ce qui se passe dans la capitale de Re-Estize. Mais au vu du temps qu’ils prennent et du format assez court de la série (3*13 épisodes de 20 minutes), c’est à double tranchant. En effet, la trame de l’histoire principale (celle d'Ainz) est assez faible. In fine, il ne se passe pas grand chose, et le personnage n’a pas de but défini ni de motivation claire —mis à part celle, très hypothétique, de trouver un autre joueur—.

Il faut attendre le début de la troisième saison pour qu’on lui demande "s’il pense à ce que je pense".
“Je pense que oui, Cortex, mais c’est difficile de sauter ma secrétaire si mon corps de squelette sexy bride ma libido !”
“Mais non, Ainz, tenter de conquérir le monde !” (Of course !)
Alors seulement, la série commence à mériter son titre.

Une dark fantasy “light"

Overlord est certes moralement ambigu par moments, parfois accompagné de violence un peu dérangeante, mais toujours en suffisamment petites doses pour ne jamais vraiment pousser le spectateur en dehors de sa zone de confort. Il y a de plus pas mal de moments humoristiques qui désamorcent régulièrement la gravité des situations ou la crédibilité de certains personnages, en particulier Ainz.
Idem pour les charadesigns, parfois cool, mais de manière générale assez peu imaginatifs —voir cheap—, sauf pour Victim dont l’aspect de fétus géant me met fondamentalement mal à l’aise.

À noter que ce sont plus des remarques que des reproches. C’est tout simplement le style d'Overlord, même si personnellement je le trouve un peu tiède. La troisième saison assume plus, ce qui laisse présager de bonne choses pour la suite.

Même le sexe n’est généralement abordé que sous un angle insouciant —sauf pour Tuare—. Un aspect vraiment irritant de la série est le fan service de bas-étage pour faire bander Kevin-kun sur son oreiller waifu. Une femme sur deux a les ovaires au bord de l’implosion, alors qu’il n’y a que très peu d’hommes portés sur la chose, avec une prépondérance des soubrettes à gros seins. Exaltant.

Fatalement, la série ne fait qu'effleurer les thèmes qu’elle aborde : le détachement de la réalité, la perte d’humanité, la nature de l’humanité et l’existence du libre-arbitre, la corruption du pouvoir, la figure de l'anti-héro… Du coup on se demande, par exemple, quel est l’intérêt d’en faire à la base un jeu vidéo. SAO m’avait vraiment déçu, mais au moins l’idée était mieux exploitée.

Enfin, ça se mange sans faim

Bon, j’ai pas mal craché sur la série, mais pour autant elle se laisse bien regarder. Outre les qualités que j’ai déjà mentionnées, les épisodes sont individuellement bien rythmés, et suffisamment variés pour qu’on ne s’ennuie pas.

Les combats sont honorables, même si voir un Momon lvl 100 se battre incognito contre un ver de terre lvl 2, c’est pas ce qu’il y a de plus palpitant. Parfois, la récitation des sorts façon catalogue Ikea peut-être un peu pénible également. Mais je chipote.

Visuellement, l’animation est très correcte, sauf pour la 3D gerbante. Les épisodes de batailles rangées sont tout simplement embarrassantes à regarder, c’est presque du Food Fight. Au passage, je ne comprend vraiment pas la tendance de ces dernières années qui veut absolument nous en caler partout !

Bref, Overlord est une série qui pourrait être passionnante et intelligente. En l’état, elle reste un divertissement sympathique et pas trop prise de tête, avec un certain potentiel pour la suite. Elle pourrait sans doute également servir de porte d’entrée pour le genre de la dark fantasy.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 753 fois
1 apprécie

Autres actions de Bastral Overlord