Affiche Ozark

Critiques de Ozark

Série de et (2017)

Ozark : Breaking Worse

D'abord, lâchez nous avec Breaking Bad : sincèrement, 80% des critiques mitigées de Ozark s'appuient sur cet argument que la série serait un sous Breaking Bad. C'est injuste et infondé : en dehors d'une vague trame de départ (le père de famille propre sur lui confronté aux cartels mexicains), aucun rapport entre les deux séries. AUCUN. Le sujet d'Ozark... Lire l'avis à propos de Ozark

38 5
Avatar thierryhornet
8
thierryhornet ·

Sobre, efficace et intelligent...

Quelle bonne surprise cette série !!! Alors disons-le clairement si vous voulez de l'action pure etc...passez votre chemin, ici ça prend le temps ça se met en place, ça mûrit tranquille et ça vous sert des petits moments forts dans la face comme récompenses ! De quoi ça parle ?....D'un père de famille embarqué avec toute sa famille d'ailleurs, dans une sale affaire de blanchiment d'argent... Lire l'avis à propos de Ozark

16 6
Avatar Zatoïchi Shin
8
Zatoïchi Shin ·

Missouri Lakes

Saison 1: Sur un pitch initial pas follement original - encore une histoire "d'honnête homme" (enfin, pas si sûr…) entraîné dans des opérations criminelles dangereuses, doublée d'une confrontation "culturelle" entre citadins "sophistiqués" et bouseux de l'Amérique profonde, qui bien sûr, se révéleront beaucoup plus malins que prévu… -, Netflix nous concocte avec... Lire la critique de Ozark

7 4
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Déjà Vu...

Pas déplaisant à suivre durant les 10 épisodes, mais c'est absolument sans aucune originalité. La série se repose uniquement sur tous les schémas et poncifs déjà fortement éculés dans la production sérial américaine depuis 10 / 15 / 20 ans !? La composition de la famille (le père, la mère, la fille ado et le fils pré-ado), les personnages, leurs caractères, les enjeux, les situations... tout... Lire la critique de Ozark

5
Avatar SBSTN
5
SBSTN ·

Critique de Ozark par limma

Marty Byrde (Jason Bateman) est un conseiller financier qui mène une double vie, entre famille et blanchiment d’argent. Cet homme qui devra suite à la trahison de son associé sauver sa peau, celle de sa famille et rembourser le cartel, délocalisera ses activités dans un trou perdu du Missouri et devra prouver au mafieux peu commode, Del Rio (Esai Morales) qu’il est l’homme de la situation.... Lire l'avis à propos de Ozark

6 1
Avatar limma
6
limma ·

Série neutre (saison 1 et deux)

Ozark épuise le concept, déjà maltraité, du "petit gars lambda qui en fait baigne dans le trafic de drogue et qui risque de voir sa vie familiale toute chamboulée", le tout transposé dans le fin fond du Missouri. Ozark reste donc une sorte de variante de "Martine à la cambrousse". Bientôt, les mafieux aux sports d'hiver, à la plage... Le pire, ce n'est pas horrible,... Lire la critique de Ozark

11 11
Avatar Cosette Way
5
Cosette Way ·

Mais arrêtez avec vos Breaking Bad !

Gare à vous. Vous qui vous basez sur ce que les critiques peuvent raconter d'élogieux ou de déplaisant. Gare à vous à toutes ces personnes qui osent sans aucune honte, comparer Ozark avec Breaking Bad. Est-ce parce qu'une série de l'intensité de Breaking Bad n'a toujours pas vu le jour depuis la fin des aventures de Walter White ? Je ne saurai dire. Pourtant... Lire la critique de Ozark

4
Avatar RemsGoonix
7
RemsGoonix ·

Ozark, etc !

Il s'agit de la première série que j'ai osé regarder d'une seule traite. Et pour dire vrai, hormis Gomorra, aucune série ne m'avait autant scotché devant l'écran de bout en bout. Certes, quelques longueurs après un premier épisode très racoleur et jouissif puis un rythme qui s’essouffle de temps à autre. Mais l'essentiel d'un excellent thriller qui vous prend aux tripes est bien présent, du... Lire la critique de Ozark

6 1
Avatar Benji Malt
9
Benji Malt ·

Excellent

Deux premiers épisodes excellents. J'ai toujours cru que Jason Bateman serait très bon dans un rôle "dramatique" et c'est le cas. Cerise sur le gâteau, même en temps que réalisateur il est bon. La photographie est superbe, le thème sur les couleurs froides nous plongent encore plus dans l'atmosphère de la série. L'humour, quand il y en a, est subtil. Le suspens est savamment maîtrisé et le... Lire la critique de Ozark

7
Avatar Jérôme X
9
Jérôme X ·

N’est pas Gilligan qui veut.

N’est pas Gilligan qui veut. Il en faut du cran pour s’attaquer à l’univers de la drogue, blanchiment et mafia. Force est de constater que n’est pas Gilligan qui veut. A la fin du premier épisode, on a cerné la totalité des personnages. Je vous conseille d’ailleurs, après visionnage du premier épisode, d’aller directement à l’épisode 7, cela vous évitera de perdre 5h de votre temps à... Lire la critique de Ozark

17 15
Avatar JP FOX
4
JP FOX ·