Tokyo Ghoul, mais en mieux.

Avis sur Parasyte

Avatar Pierre Jenczewski
Critique publiée par le

Parasite, c'est l'histoire d'une drogue qui prend le contrôle de ton cerveau et qui t'empêche de décrocher tes yeux de l'animé avant la fin tellement c'est addictif.

Plus concrètement, c'est l'histoire d'un monde où soudainement appaît une colonie de "parasites" tombés du ciel qui ont pour but de prendre le contrôle du cerveau d'un humain tout en ayant la fâcheuse manie de dévorer les autres (humains). Malheureusement pour l'un d'entre eux nommé Migi, il ne parvient qu'à s'emparer de la main droite du protagoniste de l'histoire : Schinichi provoquant en outre quelques modifications physionomiques dans le corps de ce dernier. Ils devront alors cohabiter pour survivre, l'enjeu pour Schinichi sera alors de cacher Migi tout en protégeant ceux qu'il aime des autres parasites, généralement (on y reviendra) plus hostiles que Migi.

Bon je me suis mis devant cet animé un vendredi soir la soirée bien avancée et là je l'ai sentie... La claque arriver. Par réflexe j'ai esquivé et ai stoppé au bout de 3/4 épisodes histoire de ne pas passer une nuit blanche (au final je l'aurais quand même fini en un seul week-end).
Pourquoi une claque ? Nan parce que cet animé est sublime sérieux. L'animation est juste grandiose avec un chara-design parfait, un suspense haletant servi par des OST à couper le souffle baignant généralement dans un électro bien entraînant mais pouvant également être très belles et mélodiques quand les moments s'y prêtent.

Ah par contre. Autant l'OST d'une manière générale est sublime, autant l'opening l'est également (enfin ça ça dépend des goûts, il est vrai que ce style est particulier), AUTANT C'EST QUOI CE PUTAIN D'ENDING DE MERDE ? Non pas que la musique soit spécifiquement pourrie mais elle dénote complètement du reste... Que vient faire ce morceau de pop mièvre ici ? Le pire c'est quand il s'incruste en plein milieu d'épisode ça me donne juste envie de gerber perso. Fin bon ma théorie étant que les producteurs s'étant rendus compte que leur animation était trop parfaite : Ils ont décidé de balancer une musique de merde histoire qu'on puisse quand même les critiquer parce que c'est pas cool une animation qu'on ne peut pas critiquer, voilà quoi.

Bref, revenons-en au scénario. Car c'est pas tout d'avoir une très belle animation mais il faut qu'il y ait du contenu derrière. Les 12 premiers épisodes sont pour le moins excellent et on est intensément pris partagé par le suspense, l'émotion, l'horreur de certaines scènes et l'animation (forcément). A noter que l'animé ne fait réellement preuve d'humour que pendant les tout premiers épisodes au moment où l'on découvre la personnalité de Migi (la désormais main droite du héros, pour rappel) qui a tendance à être assez franc et parfois un peu trop curieux... Notamment en ce qui concerne la reproduction humaine. Mais bizarrement cet aspect là disparaît bien vite, probablement quand Migi a du s'apercevoir de comment son hôte l'utilisait durant ses nuits de solitude.

Je vous prie de m'excuser, je ne suis pas responsable de cette blague de mauvais goût, ma main droite l'ayant écrite pour moi.

Bref, 12 épisodes grandioses conclus par par une scêne époustouflante (on dit encore merci à l'animation), qui te transcende en plein coeur (j'ai du me la repasser bien 5/6 fois avant de passer à la suite tellement c'est puissant).
L'ennui c'est qu'après... Ca devient un peu moins intéressant. La seconde partie fait perdre à l'animé un peu de son charme initial, c'est dommage. Oh elle reste bonne mais on sort du domaine de l'extraordinaire. J'ai eu l'impression que l'animation d'une manière générale baissait également un peu en qualité, mais bon. Disons qu'au vu de l'excellente première partie, j'ai été un peu déçu par la suite m'attendant à mieux mais rien de très grave.
Le final reste assez bon (et amène à réfléchir) malgré une conclusion peut-être un chouïa rapide.

Hum au final j'en reviens au titre de cette critique... Tokyo Ghoul ! Les deux animés sont assez similaires de part leurs genres horrifiques, leurs synopsys et les thêmes abordés. On a le droit à un protagoniste qui est mi-humain mi-parasité qui sera amené à collaborer avec ce que l'espèce humaine cosidérera comme des monstres mais l'animé nous fera alors réfléchir sur la véritable monstruosité de ces "parasites" qui pourront parfois faire preuve d'humanité... Sont-ils réellement les monstres que tout le monde considère ? L'humanité quant à elle est-elle vraiment exempte de tout reproche ? Ici nous est proposé une réflexion sur la place de l'Homme dans l'éco-système, sur sa domination de la faune Terrienne. Force est de constater que Parasite s'en sort globalement mieux (du moins au niveau de l'animé). Les thêmes abordés sont peut-être moins nombreux mais mieux traités (Tokyo Ghoul dans son animation ayant la fâcheuse tendance de privilégier le spectaculaire à l'intrigue et au psychologique).
Bref si vous avez aimé Tokyo Ghoul foncez sur Parasite, et plus vite que ça.

Pour finir je pourrais quand même reprocher à Parasite un léger manque de développement des personnages humains... Peu sont réellement développés hormis le protagoniste (qui est parfait, rien à dire), les parasites restent globalement au coeur de l'histoire. C'est regrettable notamment pour Satomi, dont la présence est un peu aléatoire et qui aurait méritée d'être mise un peu plus en valeur dans l'histoire, surtout qu'elle est tout de même très attachante.

Néanmoins, Parasite reste un excellent animé qui bénéficie d'une excellente production donc foncez et faîtes tourner. Laissez vous parasiter ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 8636 fois
24 apprécient

Pierre Jenczewski a ajouté cet anime à 8 listes Parasyte

Autres actions de Pierre Jenczewski Parasyte