👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ce qui se cache dans l'ombre : critique des saisons 1, 2 & 3 de Penny Dreadful

Penny Dreadful - Season #1 - US (2014)

Londres, 1891, une jeune femme aux pouvoirs puissants, un explorateur et un bandit américain, s'unissent pour lutter contre des menaces surnaturelles...

Une très bonne série de Showtime.

L'univers du Londres gothique du XIXème ayant été maintes fois traité, cette nouvelle proposition n'en est que plus risquée.

Les + :


  • L'ambiance !!! Magnifiquement dosée, entre fantastique, horreur et film d'époque, du vrai plaisir.


  • Les décors et costumes !! Parfaits.


  • Les acteurs. Timothy Dalton est charismatique, et Eva Green est pour la 1ère fois très compétente et révèle une palette d'émotion et d'expressions corporelles magistrale et parfois même bluffante.


  • Les personnages secondaires "célèbres" de l'univers littéraire anglais.



Les - :


  • Les multiples Storylines réparties sur seulement 8 épisodes rendent parfois la continuité un peu floue.


  • Les "faux" twists. Peut être trop habitué aux séries, j'ai deviné beaucoup trop de rebondissements plusieurs épisodes à l'avance ( et même plus ) et j'aurais aimé que l'on nous fasse plus confiance et que l'on distille des indices plus subtils pour nous surprendre réellement à un moment.



Au final, une série qui reste captivante et qui donne envie de voir la suite dans la saison deux diffusée dès le mois de mai 2015.

Penny Dreadful - Season #2 - US (2015)

La suite des aventures de Miss Ives et ses acolytes, aux prises avec une bande de sorcières à la merci du diable...

Excellente saison de 10 épisodes, épique et esthétique.

Dans les magnifiques décors d'un Londres XIXème parfaitement reconstitué, les personnages gagnent en profondeur et les épisodes tiennent en haleine le spectateur, avide de récits noirs et parfois morbides.

Eva Green parvient à rendre son personnage attachant alors que son surjeu était très pesant lors de la première saison.

Au final un réel plaisir de suivre les aventures de l'équipe fantastico-littéraire de Penny Dreadful, et une certaine hâte de les retrouver l'an prochain pour une saison 3 qui sera certainement la dernière...

Penny Dreadful - Season #3 - US (2016)

Alors que Vanessa se retrouve seule à Londres, abandonnée de tous, un ennemi caché dans l'ombre depuis longtemps passe à l'action...

Mouais.

Une saison très décevante.
Alors que les storylines engagées tiennent la route et poursuivent l'exploitation des personnages, un arrière-goût de bâclé et d'inachevé vient ternir la fin de cette série.

En effet, beaucoup de discussion pendant ces seulement 9 épisodes, et une qualité très irrégulière de l'ensemble donne une amertume inattendue que je regrette. Certains personnages sont montés en mayonnaise pour se crasher comme des pizzas trop cuites.

Quelques temps forts parviennent à rehausser la globalité mais sont trop anecdotiques pour clore de façon suffisamment pertinente ce qui était l'une des séries les plus originales de ces dernières années.

Glaucome_Porte-
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 7 ans

Penny Dreadful
Vivienn
5

EVAngelion

Au sein d'une année 2014 qui semblait déjà avant l'heure plutôt généreuse en terme de nouvelles séries, Penny Dreadful faisait sans aucun doute office de l'un des projets les plus attendus de l'année...

Lire la critique

il y a 8 ans

53 j'aime

10

Penny Dreadful
Halifax
5

Penny Dreadful vendait du rêve...et accouche d'une souris !

Penny Dreadful était l'une des très grosses attentes de 2014 ! Premier épisode clinquant, noir, visuellement très beau. On rigole pas chez Showtime, quand ils font quelque chose ça démarre souvent...

Lire la critique

il y a 8 ans

51 j'aime

5

Penny Dreadful
CharlesCrtn
8

Critique de Penny Dreadful: Attention parti pris d'un lettreux émotif !

Le Penny Dreadful est au XIXème siècle une histoire macabre vendue en petit format dans un papier médiocre mais qui suscite un grand intérêt auprès de la classe ouvrière britannique. Dans ce sens...

Lire la critique

il y a 8 ans

34 j'aime

3

[REC] 4 : Apocalypse
Glaucome_Porte-
6

Tout RECommence pour Angela !

REC4 Apocalypse - Jaume BALAGUERO - ESP (2014) Quand des soldats viennent poser les explosifs pour détruire l'immeuble d'infectés (REC1), ils sauvent la journaliste Angela. C'est sur un paquebot...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime

3

Océan
Glaucome_Porte-
8
Océan

Sous l'Océan

Océan - Websérie documentaire - FR (2019) "Océan" est un auto-portrait intime d'un homme trans que les gens connaissent jusque là sous le nom d'artiste Océanerosemarie, humoriste et véritable icône...

Lire la critique

il y a 3 ans

6 j'aime

Sauvage
Glaucome_Porte-
5
Sauvage

Une illustration bien simplette

Sauvage - Camille VIDAL-NAQUET - FR (2018) Léo, 22 ans, se vend dans la rue pour un peu d’argent. Les hommes défilent. Lui reste là, en quête d’amour. Il ignore de quoi demain sera fait.. Mouais...

Lire la critique

il y a 3 ans

6 j'aime