Cluedo® chez les Aborigènes... mais pas seulement

Avis sur Pine Gap

Avatar Pseud00Pseud00
Critique publiée par le

Voilà une petite série. Une série de série B. Une série d’espionnage. Ça s’appelle Pine Gap et ça se passe à … Pine Gap.
(C'est le nom donné à la station de suivi de satellites qui se trouve près d’Alice Springs en Australie. Située en plein centre du pays, c’est une base ultra secrète de renseignement qui réalise une surveillance à grande échelle, gérée conjointement par l'Australie et les États-Unis, à la suite d'un accord signé en 1966. Merci Wiki.)
Les États-Unis et l’Australie. Nous voilà-t-y dans une intrigue « broenesque » ou « bronesque » suivant qu’on est danois ou bien suédois ? … Les États-Unis et l’Australie en mode claustro dans la station.
Il appert que cette station super sécure est en fait une passoire.
On a glissé un malware dans le système (pourtant super sécure, la preuve : ils ont pas internet) … C’est Moses, un des agents, qui découvre que les surveilleurs sont surveillés parce qu’il a froid à la cantoche… Je vous jure, c’est vrai.
De fil en aiguille, les suspects qu’on compte d’abord en poignées de dizaines, passés au tamis des raisonnements logiques de Moses finissent au nombre de six. Australie et États-Unis se jettent des œillades paranoïaques… Et c’est la partie de Cluedo® qui commence.
Mais pas seulement. Car tout ceci se passe près d’un site sacré pour les Aborigènes que les Chinois aimeraient bien acheter pour en exploiter le sous-sol, promettant argent et emploi, au mépris de leur culture ancestrale.
Mais pas seulement…

Je vous laisse découvrir par vous-mêmes.
Cette série de série B, j’ai commencé à la regarder avec des motivations de série B : un peu de mal à dormir et j’ai déjà vu tout ce qu’il y avait à voir, alors je musarde. La bande annonce m’a fait de l’œil bizarrement, peut-être parce que j’ai aimé le contraste entre le désert, à l’herbe rare et la terre rouge, et les champignons de Paris qui poussent dessus (ce sont des bâtiments). J’ai commencé à regarder tout ça sans m’attendre à grand-chose.

Eh bien, je trouve qu’ils font le job. Modestement mais sûrement. On n’échappe pas à soupçon de pédagogie géopolitique dont certains dialogues un peu pesants, mais les protagonistes se baladent dans des canyons séculaires, alors, ma foi… en attendant, on regarde les gorges ancestrales rougeoyer et c’est assez sensuel…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3970 fois
2 apprécient

Autres actions de Pseud00Pseud00 Pine Gap