Happy Deathday a plus d'interet

Avis sur Poupée russe

Avatar atanaxum
Critique publiée par le

J'étais tenté par cette série quand j'ai vu les bandes-annonces. Puis j'ai découvert Happy Deathday, un film pas incroyable, mais assez sympathique où j'ai retrouvé ce que je voulais voir dans Russian Doll.
Autant vous dire que, même avec des épisodes de 20-30 min, je n'ai pas tenu jusqu’à la fin du 3e épisode. J'en ai marre des sous-entendus SJW que Netflix pousse dans ses séries. On se retrouve avec des discussions, des remarques et que sous-entendues qui ne sont pas le sujet de la série, qui n'ont rien à faire là (sauf faire du mauvais développement de personnage) et qui gâchent juste l’expérience "cinématographique". J'ai réussi à l'accepter dans The Chilling Adventures of Sabrina, mais la j'en ai eu vraiment marre.

Je ne critique pas le potentiel de la série. C'est possible qu'elle soit factuellement bonne. Mais, au delta de ce que j'ai dit plus haut, j'ai trouvé le personnage principal et son entourage très désagréable (dans Happy Deathday l'héroïne est une conne pendant l'acte 1 - ce qui dure 10-15 min - ici au bout d'une heure elle n'est pas plus sympathique) . Je me suis simplement posé la question "Est-ce que ça vaut le coup de la regarder en entier?" et ma réponse était catégorique.

Donc franchement, si vous voulez voir une histoire ou une femme meure en boucle et essaye de comprendre pourquoi, une histoire qui n'essaie pas de marquer des points auprès des SJWs, et qui a le mérite d'avoir une vraie fin (Spoiler: j'ai cru comprendre que la saison 1 ne se termine pas vraiment) et qui ne va pas vous faire perdre 4h pour pas grand-chose - regardez Happy Deathday.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1333 fois
5 apprécient · 17 n'apprécient pas

Autres actions de atanaxum Poupée russe