Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Profit

Critiques de Profit

Série de et (1996)

Critique de Profit par 96pages

Série pionnière de ces séries aujourd'hui populaires dont le héros est un méchant, Profit est un bijou de série en une saison (saison interrompue avant la fin tellement cette série a fait scandale à l'époque). 8 épisodes seulement, mais quand on voit que l'intrigue d'un épisode est équivalent à ce qu'on trouve dans une saison entière de Dexter, on ne peut que saluer le travail des scénaristes.... Lire la critique de Profit

Avatar 96pages
10
96pages ·

Immense !

Véritable culte parmi les admirateurs des séries TV américaines, "Profit" comble largement nos attentes : paradoxalement, c'est le pilote, chargé jusqu'à la gueule d'intrigues vénéneuses et de scènes-choc (on y voit la fameuse scène semi-incestueuse qui vaudra à McNamara et Greenwalt d'être mis à la porte d'un studio, et révulsera ensuite une large majorité de téléspectateurs américains) qui... Lire l'avis à propos de Profit

Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·

Influence énorme, mais sacrément datée.

Je reconnais que mettre une telle note pour une série comme Profit est peut-être un peu exagéré, mais, comme certain(e) ont découvert le monde des séries avec Le Prisonnier, ou Twin Peaks, mon premier choc « sériephilique » s’est fait avec Profit, série que re-regarde à l’occasion, pour la comparer à ce qui se fait de nos jours. Et là, rien à dire, Profit avait facilement 10 ans d’avance en... Lire l'avis à propos de Profit

Avatar adelegge
9
adelegge ·

Jim Profit vous allez adorer le détester!

Jim Profit est machiavélique, ténébreux et un peu (beaucoup ?) étrange. Quelles sont ses motivations? pourquoi? Cette unique saison est un plaisir trop fugitif. C'est aussi la première fois où un méchant est le héros et quel héros! Flamboyant et mystérieux. Lire la critique de Profit

Avatar dina93400
8
dina93400 ·

Critique de Profit par Shortlegg

Un vrai Bad guy. Cette série a tellement troublé les américains qu'ils ont pas osé continué. Jim fait peur d'ambition. Il est le pire de chacun, nos pires pulsions, nos pires ambitions, Jim est le noir de nos âmes. En avance sur pleins de sujets, elle décrit parfaitement les pulsions de l'Homme. Jim, du fond de son carton, est un étonnant miroir du genre humain. Lire l'avis à propos de Profit

Avatar Shortlegg
10
Shortlegg ·

Critique de Profit par Gatore

1996 et toujours une claque.A part les costards et l'informatique ça n'a pas pris une rides.Bien sûr c'est bien moins polémique qu'à l'époque mais c'est toujours moralement douteux et c'est pour ça que c'est bon. Pasdar est exceptionnel entre le physique un chouille beauf et ses sourires glacés et il y a sur tout ça un petit charme suranné pas désagréable.Foncez. Lire l'avis à propos de Profit

Avatar Gatore
9
Gatore ·

A ne pas lire avant d'avoir vu l'épisode pilote

Découvrir Profit après avoir vu bon nombre de séries 2000's mettant en scène des personnages d'enfoirés permet de constater aisément le rôle fondateur de Profit. C'est bien simple, les deux dernières séries que j'ai vu, à savoir Boardwalk Empire (le coup de la mère) et House of Cards (l'ordure qui adresse au spectateur ses pensées) semblent marcher dans ses pas bien au delà du simple hommage,... Lire la critique de Profit

1
Avatar GuillermoDelPuerco
8
GuillermoDelPuerco ·