on prend les mêmes et on recommence, mais avec une miss univers

Avis sur Quantico

Avatar wasabi
Critique publiée par le

Bon, encore une série sur le même concept :
On place un groupe de nouveaux entrants jeunes adultes -à parité et en sur représentant les minorités- incarnés par des acteurs trentenaires dans un environnement singulier avec des encadrants en théorie plus âgés mais en réalité incarnés par des acteurs à peine plus âgés. Les premiers épisodes il y a de l'apprentissage des usages du milieu et de l'émulation / compétition pour trouver des solutions à des situations stimulantes et aux conséquences potentiellement graves, afin d'intéresser le téléspectateur. Et au bout de quelques épisodes, l'encadrement a une relation d'égal à égal avec les nouveaux entrants, ce n'est plus que des affaires de coucheries et des retournements de situations improbables et incohérents, en espérant que le dindon sur son canapé est devenu accro.

On a eu Grey's Anatomy où on pouvait quand même tenir 3 saisons sans que ça soit n'importe quoi. Ensuite il y a eu Scandal, qui a tenu une saison et demi, puis How to get away with murder qui a tenu moins d'une saison, et maintenant Quantico où au bout de moins de 10 épisodes ça part en sucette.

Ceci dit ici par rapport aux autres, les actrices sont particulièrement bonnes. Enfin quand je dis bonne, je ne parle pas de leur jeu d'actrice, mais de la brochette que constituent la blonde, l'indienne, l'arabe sans le voile et la latino pour un téléspectateur en slip sur son canapé. Passé ça, seule la latino est vaguement crédible dans le rôle d'agent du FBI, les autres sont là pour battre des cils.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 440 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de wasabi Quantico